Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 08 janvier 2010

Sauvez le tigre…

Bengal_Tiger_With_Cub_Bandhavgarh_National_Park_India.jpgLe 11 janvier 2010 commencera officiellement à Berlin l'Année internationale de la Biodiversité. Pour 2010 les Nations Unies ont décidé de mettre sous la loupe la sauvegarde des espèces animales présentes sur la planète. Un exercice nullement facile, du moment que les animaux en danger sont très nombreux. Les écosystèmes qui sont détruits par les activités humaines, déforestation, désertification, fondement des glaciers sont les insidieux ennemis à combattre.


pingvin03.jpgPour ceci l'année s'ouvre avec un triste top ten: celle des animaux à majeur risque d'extinction, rédigée par le WWF britannique. À la première place nous trouvons le tigre (Panthera tigris), un choix symbolique lié au fait que 2010 est pour les chinois vraiment l'année du Tigre. La chasse et le braconnage pour l'utilité des parties de l'animal dans la médicine traditionnelle asiatique sont à la base de l'extermination de ces animaux dont on compte qu'il en reste en vie et en liberté à peine 3200 exemplaires.

Dans la liste apparaissent aussi l'ours polaire, depuis longtemps devenu symbole de la catastrophe causée par les changements climatiques: si nous ne renversons pas la tendance, l'ours qui habite les glaces arctiques risque l'extinction dans ce siècle. Également à risque sont le morse, le Manchot de Magellan (Magellanic penguin), forcé à se déplacer toujours plus au Nord à la recherche de poisson, à cause des changements dans les courants marins reconductible aux changements climatiques, la tortue-Luth et le thon rouge, menacé de la voracité des mangeurs de sushi.

durchdenblutigenkonfliktunddasabholzenhabenberggorillaskaummehreinechance.jpgSuivent le gorille de montagne, dont survivent en nature seulement 720 exemplaires, le papillon monarque, le rhinocéros de Java et, immanquable, le symbole même de WWF: le panda géant, dont sont présents en nature environ 1600 exemplaires.

Mais protéger ces animaux ne suffit pas, s'il est vrai ce que maintenant beaucoup de biologistes et paleoantropologistes soutiennent, c'est-à-dire que serait en cours déjà la sixième extinction de masse. La cinquième est celle qui, il y a 65 million d'années fit disparaître, entre autres, les dinosaures, ouvrant la route à la domination des mammifères.

La sixième, plus lente et sournoise qu'un météorite, mais aussi létale, est celle causée par le surpeuplement, l'urbanisation, la destruction des habitats, qui voit la disparition d'un nombre compris entre 17.000 et 100.000 espèces par an.

 

Ecrit par: Luis Batista

 

QR-Code de l'article: Sauvez le tigre...

 

qrcode

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

Les commentaires sont fermés.