Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 octobre 2010

La Chine - une expérience esthétique

42-20428397.jpgIl y a quelque temps, sachant que j'avais visité en long et en large le territoire de l'Empire céleste, des amis qui n'avaient jamais mis pied en Chine, me demandèrent si la Chine était belle ou pas. J'eus du mal à répondre même si, certes, la Chine est belle, même très belle. Mais je me retrouvai à expliquer cette beauté en termes absolument humains, pas du paysage: je racontai ainsi des grands monuments du passé, des rizières terrassées qui sillonnent en parfaite géométrie les flancs des montagnes et des collines comme celles non loin du fleuve Li où il y a une zone protégée par l'Unesco, qui est d'une beauté désarmante pour sa simplicité. Je racontai des campagnes cultivées où ces légers cumules que l'on voit sont les sépultures des aïeux qui ne doivent jamais ô grand jamais être profanées, pour ne pas rendre facile le chemin d'un tracteur.

Mais, je me rendais compte, que je n'avais pas répondu à la question dans le sens dans lequel elle avait été posée par mes amis qui avaient été piqués tout à coup par cette curiosité, peut-être parce que fatigués d'entendre parler de Chine, uniquement en termes d'économie, de développement et de concurrence.

Lire la suite

19:36 Écrit par LuisB dans Culture, Opinion, Video, Vie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, culture, empire céleste, paysage, tourisme, esthétique, voyage, opinion, humanité, géographie, civilisation | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 20 octobre 2010

Dans la tête des adolescents

42-18085706.jpgQu'y a-t'il à la base du comportement nerveux et parfois inexplicable des adolescents? Révolutions hormonales, mauvaises compagnies, familles inadéquates… Peut-être, mais pas seulement.

Il y a, surtout, un cerveau encore en formation, qui ne sait pas mettre de freins aux instincts et qui n'a pas pleinement développé l'aire qui préside la capacité de jugement. C'est ce qu'a dévoilé la dernière frontière des neurosciences, la discipline en mesure de lire l'anatomie et les changements cérébraux grâce à des technologies de diagnostic par images, par exemple la résonance magnétique. Voici la récente découverte, qui révolutionne les théories de l'éducation: les changements dans le cerveau ne se limitent pas, comme l'on retenait, aux premiers six ans de vie, mais ils se poursuivent au moins jusqu'à vingt ans.

Lire la suite

mercredi, 13 octobre 2010

Le corps - la tombe de l'âme

42-21182890.jpgNotre corps est un médiateur extraordinaire pour entrer en relation avec nous mêmes, avec l'autre, avec le monde. La voix permet d'entendre plus que chaque mot. À travers le tact nous pouvons créer des liens complets entre nous, la peau étant l'organe le plus près du cerveau. Nos lèvres sont le seuil entre l'apparence extérieure de notre corps et sa mystérieuse intimité. Le silence nous permet de retourner à nous mêmes moyennant le toucher de nos lèvres; un baiser sur les lèvres est une recherche de rapprochement entre deux intimités; les lèvres ouvrent aussi au monde du goût par lequel nous communiquons avec le monde.

Lire la suite

13:17 Écrit par LuisB dans Culture, Karma, Opinion, Sante, Video, Vie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : corps, âme, humanité, sexualité, télégénie, corps-objet, l'esprit, salut, liberté, créativité, cohésion sociale | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 06 octobre 2010

À la recherche du silence

42-26043678.jpgOn ne peut pas dire le silence, mais on peut en parler. Avec prudence et pudeur, de temps en temps il est salutaire essayer. Pour dissiper les préjugés que le silence entoure, tissés de gêne, de peur, d'infatuation. L'antipathie pour le silence est diffuse aujourd'hui, comme si elle était une condition d'impuissance, une privation, un handicap: le renversement obscur du son, du mot, du bruit. Ténèbres de solitude opposées à la compagnie lumineuse de l'éloquence, de la musique, du bourdonnement. Le silence est désormais presque instinctivement compris au sens négatif, comme un manque, une absence et non pas comme une condition fénoménique avec ses autonomes catégories de réalité.

Lire la suite

13:25 Écrit par LuisB dans Karma, Opinion, Video, Vie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : silence, méditation, culture, solitude, formes du son, karma, liberté d'expression, opinion, video | |  Facebook | | | | Pin it! |