Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 janvier 2012

Le rituel des excuses: une imposition Américaine

etats unis, bill clinton, scandale lewinsky, loi de reagan, repentiment, autohumiliation, hypocrisie, politique, opinion, video   Le maître indiscutable de l'autoindulgence et du repentiment, est conféré et bien mérité à celui que les amis et les compatriotes appellent «Bubba», ou bien le 42º président des Etats Unis d'Amérique, Bill Clinton et mari de la first lady Hillary Clinton. La façon qu'il avait d'embuer la voix, de plier la tête, et de se mordiller la lèvre inférieure lorsque il était pris sur le fait, et de murmurer la tant étudiée formule de l'«I am sorry», je suis désolé, même devant des dizaines de journalistes et aux caméras des émetteurs télévisés en première soirée, aucun leader politique avant ou après il lui ne l'a su faire. Et le scandale Lewinsky le prouve pleinement. Le fait d'être un flemmard de mari l'aidait naturellement, mais l'excellent président d'une Amérique qui ces années là se présentait grasse et aisée, l'aidait beaucoup.

Lire la suite