Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 février 2012

Censure sociale, après Twitter c'est au tour de Google

internet,réseaux sociaux,twitter,google,démocratie,vie privée,opinion,politique,géo localisationAprès le récent cas Twitter, une autre alarme censure se lève du réseau: Blogger, la populaire plate-forme de publication de Google, a introduit silencieusement une modification qui permettrait de bloquer des contenus de façon limitée aux pays qui en feraient la demande. Un mouvement qui rappelle de près celle de Twitter 1 et qui déchaîne déjà pas mal de polémiques.


internet,réseaux sociaux,twitter,google,démocratie,vie privée,opinion,politique,géo localisationBientôt, celui qui visitera un site hôte de Blogspot (le service de hosting du blog Google) viendra ré adressé sur une autre page selon son pays de provenance. Le site techdows.com s'en est aperçu en premier et a lancé le débat.

Pour Google il s'agit d'un mouvement censé minimiser l'impact d'éventuelles demandes d'obscurcissement ou de déplacement des contenus de la part des autorités locales. Par exemple, si un blog publie un contenu retenu illicite par la magistrature américaine, la page ne sera pas accessible des Etats Unis d'Amérique mais continuera à être vue du reste du monde. Comme cela s'est déjà produit pour Twitter, il y a ceux qui objectent en retenant que la décision de Google soit une implicite soumission à d'éventuelles demandes provenant de pays non-libéraux, qui pourraient mettre le silencieux à l'opposition interne tout en ne pouvant pas éviter que les contenus déplaisants soient visualisés à niveau global.

internet,réseaux sociaux,twitter,google,démocratie,vie privée,opinion,politique,géo localisationGoogle, toutefois, répond en faisant remarquer que la fonction géo localisée peut être désactivée à tout moment au choix de l'usager, qui peut visualiser les pages non géo localisées en ajoutant à l'adresse le paramètre «/ncr» (qui signifie «no country redirect»). D'autre part, celui qui est contraire au choix de Google observera que, grâce à la géo localisation, un régime aurait un jeu plus facile en bloquant les contenus déplaisants. Par exemple, le gouvernement chinois pourrait donner la voie libre aux blogs hôtes sur blogspot.com.cn, filtrés selon ses exigences, et obscurcir tous ceux qui sont hôtes sur blogspot.com.

La nouvelle politique de géo localisation a été introduite il y a environ un mois, mais a fait surface seulement maintenant. Pour l'instant, les pays dans lesquels les nouvelles règles semblent déjà en fonction sont l'Australie et l'Inde, mais dans les prochaines semaines, elles devraient être étendues au monde entier.

Ecrit par: Luis Batista

 
 

QR-Code de l'article: Censure sociale, après Twitter c'est au tour de Google.

qrcode

Générateur de QR Code / Support et FAQ




Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

Les commentaires sont fermés.