Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 mai 2012

Basma la princesse qui donne des leçons de démocratie à l'Arabie Saoudite

basma bint saud,religion,liberté religieuse,arabie saoudite,mahométisme,hanbalisme wahhabite,services sociaux,société,droits de la femme,actualitéNul n'est prophète dans sa patrie. C'est ce que peut confirmer Basma Bint Saud, princesse saoudite, fille du roi Abd al-Aziz, fondateur et premier souverain du moderne règne de l'Arabie Saoudite et sœur de l'actuel monarque Abdullah, qui vit depuis des années à Londres et qui n'épargne pas les critiques à son Pays d'origine.

Femme d'affaires, journaliste, divorcée et mère de cinq enfants, Basma a rendu publique il y a quelques jours une liste de quelques aspects de la vie politique et civile de l'Arabie saoudite qui, à son avis, devraient changer.


basma bint saud,religion,liberté religieuse,arabie saoudite,mahométisme,hanbalisme wahhabite,services sociaux,société,droits de la femme,actualitéAvant tout, écrit-elle, servirait une constitution dans laquelle les hommes et les femmes soient considérés égaux. Une réforme du système éducatif, qui aujourd'hui interdit quelconque activité physique pour les filles et surtout transmet l'idée que la femme soit inférieure par rapport à l'homme.

Même l'actuelle loi sur le divorce est tombée dans la ligne de mire de la princesse saoudite. Cette loi impose à une femme décidée à se séparer de payer des dizaines de milliers de dollars, ainsi que les services sociaux qui, au lieu de donner la protection aux femmes qui ont subi des abus domestiques, les forcent à revenir à maison, peine l'outrage qu'elles causeraient à leurs familles.

Basma s'est ensuite lancée contre la police religieuse pour la très forte influence exercée sur la vie des citoyens, surtout en ce qui concerne des thèmes comme la séparation entre les sexes, jusqu'à engendrer des problèmes psychiques chez les personnes.

basma bint saud,religion,liberté religieuse,arabie saoudite,mahométisme,hanbalisme wahhabite,services sociaux,société,droits de la femme,actualitéEncore moins acceptable est la coutume qui permet à une femme de sortir ou de voyager seulement si accompagnée par un parent de sexe masculin.

Toutefois, elle soutient, «les temps ne sont pas encore mûrs pour que les femmes guident. Les autoriser risque de devenir une source de danger pour elles mêmes parce qu'elles pourraient inciter à la violence des conservateurs».

Malgré ses origines haut placées - environ deux mille des composantes de cette nombreuse famille royale saoudite sont en effet multi millionnaires grâce principalement au commerce pétrolifère -, pauvreté et droits des femmes sont au centre des batailles de Basma.

basma bint saud,religion,liberté religieuse,arabie saoudite,mahométisme,hanbalisme wahhabite,services sociaux,société,droits de la femme,actualitéCeci lui a valu un suivi de 25 milles partisans sur Facebook et le support d'Amnesty International, qui avec ses rapports documente les accusations lancées par la princesse contre des gouverneurs et des administrateurs du Pays, mais jamais directement contre l'oncle ou le reste de la famille royale qui gouvernent suivant les lois d'une monarchie absolue et fortement conservatrice. Et en effet Basma n'a pas pu éviter des très nombreuses critiques commentant ses propositions de réforme, publiées sur le site de l'émetteur britannique Bbc.

Beaucoup ont fait remarquer à quel point était sérieuse la considération que les Saoudites ont pour les mots de Mohamed soit presque inconciliable avec l'idée d'une constitution laïque et comment la séparation entre les sexes soit une fondation nécessaire pour le développement d'une société «saine».

La religion officielle de l'Arabie saoudite est le Mahométisme, dans sa version juridique-théologique du hanbalisme wahhabite. La liberté religieuse est très limée. Vu qu'il n'y a pas de restrictions pour ceux qui pratiquent sa foi en mode privé, il est impossible pour les non musulmans d'édifier des lieux pour leurs cultes. Le système prévoit, en outre, la peine de mort pour apostasie.

basma bint saud,religion,liberté religieuse,arabie saoudite,mahométisme,hanbalisme wahhabite,services sociaux,société,droits de la femme,actualitéIl y a eu aussi ceux qui ont fait remarquer que la vraie injustice est le traitement réservé aux chauffeurs de service - pour la totalité des citadins étranger - des familles les plus riches: Les femmes peuvent sortir et bouger comme elles veulent, souvent grâce aux chauffeurs qui les emmènent. Mais le vrai problème c'est que ceux-ci sont payés une misère et traités comme des esclaves, forcés à la repérabilité à toute heure et facilement chantageable avec la menace d'expulsion vers leurs pauvres pays d'origine ou pire la prison pour n'importe quel délit mineur.

Les travailleurs étrangers en Arabie saoudite - qui compte environ 27 millions d'habitants - proviennent principalement du Bangladesh, de l'Inde et du Pakistan (de 1 à 1,5 millions de personnes), 900.000 personnes environ proviennent d'Egypte, du Soudan et des Philippines et 500.000 d'Indonésie.

Ecrit par: Luis Batista


 
 

QR-Code de l'article: Basma la princesse qui donne des leçons de démocratie à l'Arabie Saoudite.

qrcode

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.


Commentaires

Je suis très heureux trouver ce site . je dois à vous remercier pour votre pour ceux time juste pour cette fantastique lire!
J'ai vraiment apprécié aimé peu il et I ont également vous signet A voir nouveau stuff sur votre blog .

Écrit par : Annetta | mercredi, 10 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.