Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 mai 2012

La nouvelle frontière de la neuroscience: les guerres mentales

neurosciences,guerres mentales,science,le cerveau,guerre,sécurité,technologie,droits de l'hommeUn armée de robots capables de bouger comme des hommes contrôlés à des milliers de kilomètres de distance grâce à des interfaces qui déchiffrent les intentions et les pensées humaines et les transforment en action robotique.

Ce n'est pas de la pure science-fiction, mais une des prochaines applications d'attaque de la neuroscience. Pour avoir une idée de l'engagement avec lequel le Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), bras scientifique du Pentagone, a embrassé le secteur des neurosciences, il suffit de penser qu'en 2011 ont été investis au-delà de 240 millions de dollars.


neurosciences,guerres mentales,science,le cerveau,guerre,sécurité,technologie,droits de l'hommeDans certains cas ils pourront porter des bénéfices au monde des civils et en particulier à celui qui souffre de maladies neurologiques ou d'handicap invalidant, mais les usages militaires de ces découvertes comportent de sérieux problèmes éthiques. Même dans les cas dans lesquels ils ne provoquent pas de blessures corporelles: on se demande par exemple si certains produits chimiques que nous avons déjà dans le cerveau puissent être selon l'éthique et légalement introduits de manière artificielle dans le corps de détenus pour faciliter les interrogatoires.

Des chercheurs de l'Université de Zurich ont découvert en effet récemment que l'ocytocine - substance qui facilite l'empathie, la confiance et la volonté de collaboration – si introduite par le nez à travers un vaporisateur, peut changer l'attitude d'un sujet questionné. Non létal ou physiquement violent en apparence mais il s'agit d'un système qui peut être considéré une violation de la convention internationale sur les armes chimiques.

neurosciences,guerres mentales,science,le cerveau,guerre,sécurité,technologie,droits de l'hommeIl y a également des doutes sur les méthodes utilisées pour effacer les blessures psychologiques laissées par la guerre: Les émotions plus intenses s'impriment plus durablement dans le cerveau à cause du relâchement d'adrénaline et de la noradrénaline amygdale. Au Darpa, sont à l'étude des systèmes pour réduire la durée des souvenirs traumatiques en neutralisant les récepteurs de l'adrénaline grâce au bêtabloquant propranolol. Le risque à moyen terme est que le fait de pouvoir chasser le souvenir de choses terribles nous rende indifférents aux souffrances d'autrui.

Se traitant d'études sur le cerveau, sur les émotions et sur les intentions, l'autre aire grise écrasée entre science et sécurité nationale est celle de la vie privée, menacée par des projets comme le Silent Talk, dont le but est de créer une carte entre les données reprises par l'électro-encéphalogramme en les reliant aux paroles.

neurosciences,guerres mentales,science,le cerveau,guerre,sécurité,technologie,droits de l'hommeCela permettra au plus tôt de compiler un dictionnaire des signes neurologiques: le pas suivant sera la création d'un dispositif pour décoder les impulsions du cerveau et les transmettre à distance sous forme de paroles. Il s'agit en somme de la forme technologique de la télépathie, très utile pour des soldats qui doivent communiquer entre eux, mais point de départ pour de plus raffinés et inquiétants systèmes de lecture de la pensée à distance.

Approfondissement: neurosciences,guerres mentales,science,le cerveau,guerre,sécurité,technologie,droits de l'hommeMind Wars: Brain Science and the Military in the 21st Century (Guerres mentales: La Science du Cerveau et l'Armée dans le XXI siècle), Bellevue Literary Press, pp. 224.

Ecrit par: Luis Batista


 
 




QR-Code de l'article: La nouvelle frontière de la neuroscience: les guerres mentales.

qrcode

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 


Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

Les commentaires sont fermés.