Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 août 2012

La guerre (infinie) des brevets: Apple contre Samsung

brevets,apple,samsung,smartphone,tablet,technologie,économie,droit,opinionLa société sud coréenne Samsung a-t-elle copié de l'Américain Apple ses modèles i Phone et i Pad ou bien non? Quel que soit le résultat du «procès du siècle» sur les brevets qui s'est ouvert en Californie, à la Cour Fédérale du Tribunal de San José, plusieurs choses sont claires.


brevets,apple,samsung,smartphone,tablet,technologie,économie,droit,opinionLa première est qu'en champ technologique (mais pas seulement) le système international des brevets, et celui américain en premier lieu, continue à montrer la corde. La situation actuelle voit une guerre de «tous contre tous», avec les principaux acteurs du secteur qui se poursuivent à coups de papiers timbrés dans les tribunaux de moitié monde. Le second point de l'affaire est que la question de «qui a copié qui» semble intéresser bien peu les consommateurs.

On achète toujours plus de smartphones et de tablettes, deux secteurs parmi les peu à croître avec des pourcentages à deux chiffres même en temps de crise. Et ensuite on choisit ces modèles qui plus convainquent pour leur rapport qualité-prix, esthétique, applications, caractère et mode du moment. En entrant dans le particulier on achète toujours plus Samsung, qui est avec une vaste marge le leader de marché parmi les Smartphones avec 52 millions de portables «intelligents» vendus dans le dernier trimestre (le double de l'i Phone) et qui a conquis une cote mondiale de 34,6% (contre le 17,8% de la maison de Cupertino et avec les ex leaders de Nokia troisièmes avec 7%; données Juniper Research et Strategy Analytics.

brevets,apple,samsung,smartphone,tablet,technologie,économie,droit,opinionUne sentence défavorable de la part du jury populaire du tribunal de San José serait du plomb sur les ailes du sud coréen. Non seulement pour les 2,53 milliards de dollars d'indemnisation qu'Apple demande pour le présumé plagiat d'i Phone et i Pad. Mais également parce que le jury pourrait limiter, en partie ou entièrement, la vente sur le marché américain du nouveau Galaxy S III et d'autres produits comme la tablette Galaxy Tab.

Un jugement capable de se répercuter comme une boule de neige sur l'entier univers de produits avec Androïde, le système pour dispositifs mobiles de Google dont Samsung est devenue le porte-drapeau.

Une croissance vertigineuse commencée depuis quelques années avec la ligne Galaxy S, dont le premier modèle «s'inspirait» (en voulant d'une certaine façon être bienveillants) d'une manière beaucoup évidente à l'i Phone 3GS, à l'époque le modèle de référence. Des ressemblances devenues au fur et à mesure plus légères avec la succession de modèles. Jusqu'au tardillon, le Galaxy S III, qui dans le cœur de beaucoup de passionnées de technologie a pris la place de l'i Phone, jusqu'à présent apparemment inattaquable dans son rôle de référence du monde des Smartphones. Jusqu'à présent! Parce que bien que le «Apple-Phone» reste un objet du désir pour millions de consommateurs, il y a eu un ralentissement: les derniers chiffres trimestriels d'Apple, bien qu'excellents, ont déçu de manière évidente les analystes.

brevets,apple,samsung,smartphone,tablet,technologie,économie,droit,opinionEt alors la maison de Cupertino pourrait courir aux abris, en anticipant au 12 septembre le lancement du très attendu i Phone 5. Le nouveau modèle aura un écran plus grand, 4 pouces contre les 3,5 pouces de l'actuelle version 4S. Une nécessité dictée de la concurrence qui propose un display toujours plus grand. Samsung devrait, en août, dévoiler le nouveau Galaxy Note 2, un super-portable (à moitié Smartphone et à moitié tablette en vérité) avec un écran de bien 5,5 pouces. En somme maintenant ce serait Apple «à s'inspirer» de Samsung. Et alors le «qui a copié qui» reviendra d'actualité, en fermant un cercle symbolique.

Ecrit par: Luis Batista


 
 

 

QR-Code de l'article: La guerre (infinie) des brevets: Apple contre Samsung.

QRCode

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

17:36 Écrit par LuisB dans Actualités, Économie, Opinion, Shopping, Technologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brevets, apple, samsung, smartphone, tablet, technologie, économie, droit, opinion | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.