Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 07 novembre 2012

Naturellement et éternellement esclaves des habitudes

habitudes,psychologie,routines,science,la vie,biologie,sociologie,santé,karmaSur la place de Kufa, ville non loin de la capitale irakienne Bagdad, identique à des centaines d'autres que l'on trouve dans le pays, une foule conteste et hurle avec des slogans la présence militaire américaine. La scène est commune, mais le jour est particulier, parce qu'est en cours une importante expérience sociologique de changement des habitudes. Les experts de l'armée avaient observé que la vraie violence, pendant ces rassemblements, augmentait à la tombée de la nuit, après un certain nombre d'heures d'instigation réciproque. Ainsi, ils ont pensé d'empêcher aux traditionnels et omniprésents vendeurs de kebab l'accès à la place. Arrivé 6 heures du soir, en l'absence de cette habituelle source de nourriture, pour la première fois, les manifestants se sont dispersés pacifiquement. Pour aller dîner.


habitudes,psychologie,routines,science,la vie,biologie,sociologie,santé,karmaPlus de 40% de nos actions, selon les psychologues de la Duke University, sont routiniers. La raison est biologique: chaque geste répétitif est fait de trois composantes: un «signal» qui l'amorce, une routine (c'est-à-dire le comportement automatique) et une gratification (avec laquelle le cerveau signale à lui même que cette action est à répéter).

La gratification pousse le besoin neurologique à répéter une certaine action. Si pendant une réunion le mobile vibre (signal) en annonçant l'arrivée d'un email, imaginer le plaisir qu'une petite interruption pourra nous donner (la gratification) fait en sorte que nous ne résistions pas de contrôler la poste (routine), même si nous n'attendons rien d'important et risquons de passer pour des mal élevés. 

habitudes,psychologie,routines,science,la vie,biologie,sociologie,santé,karmaLogique que dans l'étude des habitudes soient principalement ceux, qui créent les habitudes pour le lucre: les publicitaires. En 1996 la multinationale Procter & Gamble lance Fébrèze, vaporisateur qui promettait d'ôter chaque odeur des tissus. Au début ce fut un fiasco total: ceux qui avait les habitations plus malodorantes, en réalité, s'était accoutumé à elles, ainsi aucun signal dans le spot du type «Mais quelle mauvaise odeur ici!» amorçait une consommation de Fébrèze. Procter & Gamble visa alors sur la «gratification»: un agréable parfum fut adjoint au produit et devint la pièce maîtresse d'un nouveau spot.

L'on montrait les routines, comment refaire le lit ou nettoyer une chambre, et Fébrèze apparaissait comme la finition: le parfum de frais qui reste après les nettoyages. Ce fut un succès: 230 millions de dollars en deux mois.

habitudes,psychologie,routines,science,la vie,biologie,sociologie,santé,karmaCréer des habitudes nouvelles donc est plutôt facile, éradiquer les mauvaises un peu moins. Cependant on peut essayer de les transformer. Par exemple au bureau si tu t'ennuies et tu vas fumer une cigarette dans la chambre fumeurs où tu peux bavarder. Le signal c'est l'ennui, la gratification c'est la socialisation et la routine c'est la cigarette: il suffit de la substituer avec autre chose, peut-être un café, ou prendre une glace, qui donne de toute façon le moyen de sortir de la chambre fermée et opaque.

Ecrit par: Luis Batista


 
 

QR-Code de l'article: Naturellement et éternellement esclaves des habitudes.

QRCode

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.


16:44 Écrit par LuisB dans Karma, Sante, Science, Vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : habitudes, psychologie, routines, science, la vie, biologie, sociologie, santé, karma | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Donc si je comprends bien le seul moyen de se débarrasser d'une habitude, c'est de la remplacer par une autre habitude ? Au final on ne peut pas se détacher complètement d'une mauvaise habitude alors...
Vitalissa

Écrit par : Vitalissa | lundi, 08 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.