Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 octobre 2013

C’est ainsi que l’on fabrique le «fils parfait» avec 99 dollars

technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionCe qui pour des milliers d'années était pour les uns un rêve et pour les autres un cauchemar, semble se confirmer de nos jours. En tout cas cela commençait avec le rite habituel de vouloir un garçon, blanc, avec les yeux bleus, blond. Ensuite qu'il n'ait pas de maladies héréditaires, qu’il soit intelligent et, pourquoi pas, avec des qualités athlétiques aussi. Une société américaine s’est assurée, pour l'instant, aux Etats Unis d'Amérique, un brevet qui aplanit la route à la sélection des «enfants sur mesure». En ligne de principe, les client-futurs parents pourraient choisir le spermatozoïde d'un donateur de façon à déterminer quelles caractéristiques précises soient accentuées chez le futur bébé. L'entreprise a déjà dit de ne pas vouloir utiliser sa découverte, pour l'instant.


technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionPour les clients de la «23andMe», société génomique personnelle avec son siège dans l'État de Californie qui a mis au point la technique, c’est un jeu - disons - assez facile: un calculateur indique au couple combien de probabilités il y a pour que leur enfant ait les yeux bleus, marrons ou verts. Dans ses magasins, la «23andMe», appelée ainsi parce que 23 est aussi le nombre de chromosomes que chaque parent offre au propre fils, a 400.000 génomes, c'est-à-dire marqueurs linéaires de l'identité génétique. Fondée dans la ville californienne de Paolo Alto en 2006 par Anne Wojcicki, épouse du Co-fondateur de Google Sergey Brin, la société offre des tests génétiques personnalisés, commandables même sur Internet. Le coût est de 99 dollars. Et si les deux clients acceptent de révéler tous les deux leur test de l'acide désoxyribonucléique (ADN), ils peuvent utiliser le «Family Traits Inheritance Calculator» (Calculateur d'héritage des traits familiaux).

technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionEn réalité, le brevet déposé dans les Etats Unis déjà en 2008 et obtenu le 24 septembre dernier, est passé inaperçu pendant longtemps. Maintenant, toutefois, ces documents avec le titre scientifique «Gamete Donor Selection Based On genetic Calculations», allument un fort débat public: le brevet américain qui porte le numéro 8.543.339, en effet, selon beaucoup de voix n'est rien d'autre qu'un ultérieur pas en avant vers la route pour créer un bébé sur mesure. En synthèse, il permet de sélectionner les gamètes d'un donateur (sperme) qui, jumelés à ceux d’une recevante (l'ovule), sur la base d'un calcul statistique donneront la meilleure probabilité d’obtenir l'enfant désiré: soit du point de vue biologique, et esthétique que point de vue du comportement. Le brevet n'a pas validité en Europe.

technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionIl n'y a pas de quoi s'alarmer, soutient l'entreprise dans son blog: «Lorsqu’on présente une demande de brevet il n’est jamais bien clair à quoi pourra servir la technologie. À l'époque nous pensions à une utilisation du Calculator dans les cliniques pour la fertilité, alors que maintenant nos clients l'emploient pour des buts amusants, comme savoir quelle sera la couleur plus probable des cheveux de leur enfant ou s'il est possible qu'il devienne intolérant au lactose».

technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionDes soupçons et beaucoup de perplexités, toutefois, se multiplient soit dans les moyens scientifiques que dans l'opinion publique: la société a fait breveter une méthode qui offre aux futurs parents la possibilité de choisir les traits somatiques (comme la hauteur ou la couleur des yeux), mais également les caractéristiques sanitaires (comme la basse probabilité de développer une tumeur), sont les critiques de ceux qui s'opposent. La technique ouvrirait également la frontière du plus controversé «projet esthétique». La demande de brevet accompagnée d’un exemple de module préimprimé à remplir soulève également des doutes: le demandeur doit seulement cocher les cases préférées dont la prédisposition à des maladies particulières, la longévité, la couleur des yeux ou autres caractéristiques purement esthétiques.

technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionEn tout cas, la technique pour faire naître enfant sur mesure est plus complexe de ce qu'il semble: avec les méthodes d'analyses génétiques que l'entreprise américaine a brevetées, les parents obtiendraient seulement de pouvoir augmenter les possibilités que des caractéristiques déterminées dans le nouvel enfant soient accentuées. Toutefois, la technologie pour faire ce type de sélection existe et maintenant il appartient au monde de l'industrie de la biogénétique privée donc à la «23andMe».

Approfondissement

technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionDocument: «Gamete Donor Selection Based On genetic Calculations» (document format pdf en Anglais) publié par Uspto - United States Patent and Trademark Office.

Document: «The Second Generation of Racial Profiling» (document format pdf en Anglais) publié par Dov Fox – University of San Diego: School of Law.

Document: «“I prefer a child with ...”: designer babies, another controversial patent in the arena of direct-to-consumer genomics» (document format pdf en Anglais) écrit par Sigrid Sterckx, PhD, Julian Cockbain, PhD, Heidi C. Howard, PhD, et Pascal Borry, PhD publié par American College of Medical Genetics and Genomics.

Document: «Encadrement juridique de la génétique en France» (document format pdf en Francaise) publié par HCSP – Haut Conseil de la santé publique.

Link: A 23andMe Patent (blog en Anglais) par 23andMe, Inc..

Ecrit par: Luis Batista

 

 

 

 

QR-Code de l'article: C’est ainsi que l’on fabrique le «fils parfait» avec 99 dollars.

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.


Commentaires

Je vous applaudis pour votre paragraphe. c'est un vrai charge d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | mercredi, 13 août 2014

Les commentaires sont fermés.