Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 décembre 2013

Les fillettes en Afrique remplissent les bancs d'école

afrique,scolarité enfantine,fillettes,solidarité,opinion,culture,actualités,école,alphabétisationMalgré la très grave plaie de la malnutrition qui afflige les plus petits, les carences dans la santé materne-infantile, les morts pour maladies préventives et facilement curables dans d’autres parties du monde, comme la diarrhée et la pneumonie, l'instruction primaire dans le continent africain enregistre un boom. Les fillettes remplissent les bancs d'école. De temps en temps il y a aussi quelque bonne nouvelle: comme l’augmentation du nombre d'inscrites – dans les instituts primaires – de beaucoup de pays africains. Premières de la classe, les éthiopiennes: en 2000 les étudiantes étaient le 41% des enfants en âge scolaire, maintenant elles sont montées à 83%.


afrique,scolarité enfantine,fillettes,solidarité,opinion,culture,actualités,école,alphabétisation,infographieTout de suite derrière, les angolaises, augmentées – en classe – du 35 au 78%. Mais c’est surtout le fait que la moyenne des 52 pays africains étudiés dans le rapport de l'African Child Policy Forum est très proche de cette cote à être important.

Encore en retard la croissance dans les secondaires: seulement 26% des filles y arrivent (les garçons sont à 30%, et même ceci, à vrai dire, n'est pas un grand pourcentage). Parmi les nations promues comme «child friendly», les îles Maurice, l’Afrique du Sud, la Tunisie, l’Egypte, le Cap Vert et le Rwanda. Il est toujours bien de rappeler que tous les enfants ont droit à une instruction de qualité et à un environnement éducatif sûr et accueillant.

Le scénario de la scolarité enfantine en Afrique

afrique,scolarité enfantine,fillettes,solidarité,opinion,culture,actualités,école,alphabétisationLe rapport «Ending The Hidden Exclusion» – Mettre fin à l'exclusion invisible - de Save the Children, met en évidence que, bien que dans les derniers 15 ans le nombre d'enfants dans les écoles primaires ait augmenté, il y a encore des millions d'élèves victimes d'un système éducatif qui ne fonctionne pas. L’on estime que des 250 millions d'enfants en âge scolaire, 40% du nombre global, ne fréquentent pas, ait abandonné l'école ou bien y va mais sans réussir réellement à acquérir les compétences de base. Ces derniers correspondent à environ 130 millions. En Afrique, à peine la moitié des 128 millions d'enfants réussit à rejoindre une formation scolaire de base. En Afrique du sud, bien que 98% des enfants en âge scolaire soit inscrit à l'école primaire, seuls 71% d'eux savent lire. Au Malawi, plus de 80% des enfants vont à école, mais seulement 30% ont appris l'arithmétique.

Note personnelle

afrique,scolarité enfantine,fillettes,solidarité,opinion,culture,actualités,école,alphabétisationLe 8 septembre a été déclaré par l'Unesco «Journée Internationale de l'Alphabétisation» du principe selon lequel:  «L'alphabétisation est au centre de l'instruction de base pour tous et est indispensable pour la réalisation d'objectifs comme l'élimination de la pauvreté, la réduction de la mortalité infantile et de la croissance de la population, la réalisation de l'égalité de genre et la garantie du développement soutenable, de la paix et de la démocratie».

Dans ces jours d'horreurs et d'abus sur des milliers d'êtres humains, le problème de l'analphabétisme semble être le mineur des maux. Mais il va sans dire que de l'ignorance forcée naît n'importe quel type de violence, et c’est à partir du fait que l'éducation n'est pas seulement un droit fondamental, mais également un droit spécifique de l'enfance, qu’il faut lutter pour que la connaissance devienne un principe acquis pour tous et pour chaque être humain.

afrique,scolarité enfantine,fillettes,solidarité,opinion,culture,actualités,école,alphabétisationIl est bien de se souvenir toujours que dans beaucoup de pays pauvres, même dans la vieille Europe et encore aux portes des Pays de l’Amérique du nord, les enfants sont forcés à abandonner l'école à cause de différents facteurs, parmi lesquels le travail juvénile, qui implique environ 150 millions d'enfants d'âge compris entre 5 et 14 ans (30% de la population de l'Afrique sub-saharienne); la pauvreté; l'analphabétisme des parents et le manque d'infrastructures. L’Asie méridionale et l’Afrique subsaharienne, respectivement avec 19 et 32 millions d'enfants analphabètes, regroupent 75% des enfants analphabètes au niveau mondial, desquels 53% sont des filles.

afrique,scolarité enfantine,fillettes,solidarité,opinion,culture,actualités,école,alphabétisation

Approfondissement

afrique,scolarité enfantine,fillettes,solidarité,opinion,culture,actualités,école,alphabétisationDocument: «Le Rapport africain sur le bien-être de l’enfant 2013» (document format pdf en français) publié par African Child Policy Forum (ACPF).

Document: «Ending The Hidden Exclusion - Learning and equity in education post-2015» (document format pdf en anglais) publié par Save the Children International.

Document: «Journée Internationale de l'Alphabétisation 8 septembre – L’alphabétisation et la paix» (document format pdf en français) publié par Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

Document: «Nés avec les mêmes droits: Un avenir meilleur grâce à moins d’inégalité» (document format pdf en français) publié par Save the Children.

Document: «Alphabétisme des adultes et des jeunes; septembre 2013, n°26» (document format pdf en français) publié par Institut de statistique de l’UNESCO (ISU).

Ecrit par: Luis Batista

 

 

 

 

QR-Code de l'article: Les fillettes en Afrique remplissent les bancs d'école.

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.


Les commentaires sont fermés.