Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 janvier 2014

Big Apple et la différence entre les riches et les pauvres

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webMaintenant il peut arriver d'être à New York et de voir avec une certaine facilité de la fenêtre d'un appartement ou d'un hôtel, des individus qui se promènent à moitié nus… dans le gratte-ciel d’en face, où il est désormais naturel trouver au dernier étage une piscine avec fitness. Il est normal de voir des riches habitants à moitié nus, sortant du sauna et jouir de la vue sur Manhattan entre une natation et un massage et où probablement ils ont aussi le restaurant privé et le serveur qui leur sert un cocktail au bord de la piscine.


etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webSi pour un étranger il est naturel de s’étonner, imaginez la réaction des habitants d'East Harlem, lorsqu’ils regardent entre la 109ème Route et Fifth Avenue. Là s’élève le Stern Building, où un appartement s'est vendu récemment pour neuf millions de dollars.

Le Stern Building est à la frontière septentrionale du soi-disant Museum Mile, la zone où il y a la plus haute concentration de musées newyorkais (Metropolitan, Guggenheim, Frick Collection et beaucoup d'autres).

Le Metats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webuseum Mile est l’une des zones les plus luxueuses de Manhattan, les buildings avec fitness et piscine ne sont pas une rareté. Mais il confine justement avec East Harlem, appelé aussi Spanish Harlem ou El Barrio: l’une des zones plus pauvres de la ville, un temps habitée même par des italiens, aujourd'hui principalement par des portoricains, des dominicains, des mexicains. Juste à côté du prestigieux Stern Building, toujours sur la 109ème, il y a les maisons populaires gérées par la Hope Community, une ONG non-profit qui cherche à aider les plus pauvres.

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webÀ quelques mètres de ceux qui habitent des appartements de la valeur de beaucoup de millions, chaque mercredi, jeudi, vendredi et samedi le New York Common Pantry distribue des fruits et des légumes aux sans-abris et aux nombreux «sous-alimentés ou mal-nourris» d'East Harlem. Créé en 1980, le New York Common Pantry est arrivée à servir des repas gratuits à quelque 25 milles personnes.

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webLes files d’attente au Common Pantry (que personne ne pourrait confondre avec les queues pour voir «la fille avec la boucle d'oreille» de Vermeer au Frick), se font plus longues de jour en jour.

Depuis le premier novembre 2013, en effet, pour un choix des républicains au Congrès, les «food stamps» ou bons-repas de l'assistance publique fédérale ont été drastiquement coupés. Beaucoup de familles qui dépendaient de ce bon repas pour arriver à la fin du mois, maintenant s'entassent à la distribution gratuite du Common Pantry.

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webLa demande d'aliments aux queues des pauvres en ville a augmenté de 20%. La scène de la distribution de nourriture, à quelques mètres des buildings de luxe avec piscine et fitness, est une synthèse de ce qui a préparé la victoire électorale du nouveau maire. Bill de Blasio qui en Amérique passe pour être un «communiste». Mais son auteur de référence n'est pas comme beaucoup pourraient penser Karl Marx, mais Charles Dickens. Un roman que De Blasio a cité plusieurs fois pendant sa campagne électorale, est «les deux villes». Il est acclimaté entre Londres et Paris, l'histoire commence en 1775 et se poursuit jusqu'à la révolution française et au régime de la Terreur jacobine. Dickens met en garde les privilégiés de son pays: s'ils ne veulent pas faire la même fin des aristocrates français, ils doivent affronter les immenses injustices sociales de leur temps.

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webLes deux villes, sont la métaphore que De Blasio emploie pour décrire la New York d'aujourd'hui. Entre la fin des années huit cents et le début des années neuf cents, New York sous l'influence de politiciens réformateurs, voulut construire des settlements, ou des colonies, qui portaient les étudiants de bonne famille et la nouvelle bourgeoisie à vivre dans les proximités des ghettos pour immigrés. Les settlements devaient mélanger les classes sociales, favoriser la réciproque compréhension et l'intégration. Aujourd'hui certaines inégalités extrêmes de New York nous ramènent au début des années neuf cents, si non justement aux temps de Dickens. Un des programmes du Common Pantry en plus de nourrir les pauvres d'East Harlem est celle d’offrir l’hygiène, le logement, les soins médicaux.

Cela s’appelle Project Dignity. Il est singulier que la dignité d'une partie des new yorkais doive dépendre de la charité de l’autre ville.

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,web

Approfondissement

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webDocument: «Serving the Homeless in Motels» (file pdf en anglais) Publié par Project Dignity.

Document: «State of New York City’s Subsidized Housing: 2011» (file pdf en anglais) écrit par Jaclene Begley, Caitlyn Brazill, Vincent Reina, Max Weselcouch Publié par Furman Center for Real Estate and Urban Policy.

Document: «Quarterly Housing Update: 2nd Quarter 2013» (file pdf en anglais) Publié par Furman Center for Real Estate and Urban Policy.

Document: «The Foreclosure Crisis and Community Development: Exploring REO Dynamics in Hard-Hit Neighborhoods» (file pdf en anglais) écrit par Ingrid Gould Ellen, Josiah Madar, Mary Weselcouch Publié par Furman Center for Real Estate and Urban Policy.

Link: «Museum Mile Festival 2014» (page web en anglais) par Museum Mile Festival.

Link: «Hope Community, Inc. – Rebuilding Neighborhoods One Block At Time» (page web en anglais) par Hope Community, Inc..

Link: «New York Common Pantry Programs» (page web en anglais) par New York Common Pantry.

Ecrit par: Luis Batista

 

 

 

QR-Code de l'article: Big Apple et la différence entre les riches et les pauvres.

QRCode

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

Les commentaires sont fermés.