Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 août 2014

Bollywood et les femmes sans peur

bollywood,violence,femme,actualités,droits de l'homme,film,politique,solidarité,videoTuer le violeur ? Par le titre déjà on comprend que le film « Kill The Rapist ?  », qui sortira dans les cinémas indiens en octobre fera grand bruit. En réalité, le producteur Siddhartha M. Jain et le réalisateur Sanjay Chhel déclarent de ne pas vouloir faire de campagne pour la peine capitale, mais seulement porter à l'attention du public indien, la question de la violence sur les femmes avec toute la puissance médiatique et culturelle de Bollywood.


bollywood,violence,femme,actualités,droits de l'homme,film,politique,solidarité,videoLe Central Board of Film Certification of India déclare sur son site web que chaque trois mois un milliard de personnes - c'est-à-dire l'entière population indienne - se rend au cinéma.

Siddhartha vante le soutien d'une bonne partie de la population qui appuie sa cause, en considérant le fait que le sondage en ligne relié à la promo du film où il était demandé « aam junta », ou bien si un violeur devrait être puni avec la mort, 92% des votants a répondu au sens affirmatif. Un nombre surprenant en effet, considéré que plus de 100.000 personnes ont voté dans les derniers trois mois.

John Abraham, ex mannequin, fait partie des nouvelles figures des studios de Mumbai (l'ex Bombay), et fait une campagne radiotéléphonique qui demande la sécurité pour les femmes et un «changement » dans le comportement des hommes ; l'actrice Kareena Kapoor Khan a mis sa figure sur une app pour les appels d'urgence ; Kalki Koechlin – même à travers un vidéo satirique vu 4 millions de fois sur YouTube – se déclare victime d'abus. Aucune prise de position n’est entamée pour surmonter la vague.

bollywood,violence,femme,actualités,droits de l'homme,film,politique,solidarité,videoC’est comme si le viol de groupe de décembre 2012, avec la mort de la victime, ait ouvert un terrible vase de Pandore de violence. Le film Nirbhaya, Breaking the silence en parle.

Nirbhaya – « sans peur » – est le nom donné à la fille tuée il y a 18 mois. Beaucoup d'autres ont suivi : selon les statistiques, depuis 1971, les viols sont augmentés en Inde de 902%.

bollywood,violence,femme,actualités,droits de l'homme,film,politique,solidarité,videoDans le film, coproduit par la star Poorna Jagannathan, qui fait aussi la voix narrant, la bande de violeurs de Delhi est juxtaposée aux expériences personnelles d'abus, d’harcèlements et de violences subis du casting. Un déroulement authentique, en somme. Ceci ne veut pas dire que les films de Bollywood, connus pour le machisme et la culture d'abus sur les femmes, aient changé de pas. Mais certainement, avec une nouvelle sensibilité répandue parmi ses protagonistes, il est facile que le « changement », long, complexe, commence à aller plus en profondeur dans la société conservatrice indienne.

Approfondissement

bollywood,violence,femme,actualités,droits de l'homme,film,politique,solidarité,videoDocument : « Street Harassment : A Qualitative Study of the Experiences of Young Women in Delhi » ( file pdf en anglais ) Écrit par Megha Dhillon et Suparna Bakaya Publié par et SAGE Open.

Document : « Problems of Women in Modern India » ( file pdf en anglais ) Écrit par Sadashiv S. Mugali Publié par Laxmi Book Publication.

Document : « Caught Between Arms : The State of Women’s Rights in India » ( file pdf en anglais ) Écrit par Anjali Gaidhane, Fiona McAlpine, Lalita Krishnaswami, Manda Parikh, Dr. Neelima Sinha, Pushpa Motiyani, Sharna de Lacy et Sushma Pankule Publié par WILPF India.

Document : « Women’s Rights in India: Problems and Prospects » ( file pdf en anglais ) Écrit par Sutapa Saryal Publié par International Research Journal of Social Sciences.

Social network : « @KILLTHERAPIST » (en anglais) Publié par irockindia.com.

Écrit par : Luis Batista

 

 

 

 

QR-Code de l'article : Bollywood et les femmes sans peur.

QRCode

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

Les commentaires sont fermés.