Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 août 2014

En voyage privé de la Terre à l'espace avec retour

spacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatialeAvec sa Space Exploration Technologies Corporation (SpaceX), le dynamique et polyédrique entrepreneur américain Elon Musk, née sud-africain - remarqué surtout pour ses voitures électriques à hautes prestations orientées vers le marché de masse Tesla, pour les panneaux solaires de l’une de ses autres entreprises, SolarCity et pour avoir été l’un des fondateurs de Paypal, le système de paiement via Internet le plus grand du monde, avec les capsules « Dragon » - a donné aux Etats Unis d'Amérique non seulement le premier traversier spatial privé capable de retourner sur Terre après une mission spatiale en orbite mais, fort probablement, également un vrai vaisseau spatial: une nacelle qui sera bien vite en mesure de porter sur la Station spatiale internationale les astronautes américains et européens qui maintenant, après la mise à la retraite de la Navette, dépendent des Soyuz russes pour leurs vols.


spacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatialeEn d’autres mots le SpaceX, avec ses nouvelles technologies à bas coût, est en mesure d'offrir des lanceurs légers pour envoyer en orbite des satellites pour télécommunications à des prix compétitifs, par rapport à ceux pratiqués par les opérateurs « traditionnels », et surtout de pousser sur le marché également d’autres industries privées.

spacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatialeLe succès de la SpaceX californienne, qui produit aussi les missiles Falcon capables de porter en orbite les capsules Dragon ou des grappes de satellites, est, cependant, en train de soutenir le développement de diverses start up spatiales privées comme la Firefly Space Systems, avec siège à Austin, au Texas, qui entend envoyer des satellites de petite/moyenne dimension en orbite.

Ospacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatialen les appelle « boutique » des missiles parce qu'elles ont été fondées récemment par des techniciens qui ont été formés chez le même SpaceX, Bigelow Aerospace, 3S, Orbital Sciences ou chez Virgin Galactic, compagnie créée par le magnat britannique Richard Branson (propriétaire de Virgin Group), pour réaliser une offre de vols spatiaux suborbitaux pour le marché commercial ou chez Blue Origin, la société spatiale avec siège à Kent, à Washington, un faubourg de Seattle, créée par le fondateur d'Amazon.com, Jeff Bezos. Leur objectif est celui d'offrir sur le marché des vecteurs plus petits et plus économiques.

spacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatialeParfois de simples fusées capables de mettre en orbite un satellite individuel: utile pour celui qui a besoin de lancer son laboratoire spatial à un moment donné sans attendre les temps d'un Falcon, ou d'un missile de la Nasa qui est mis sur la rampe de lancement seulement lorsque tous les satellites qu’il doit transporter sont prêts. Un marché de niche, celui des satellites lourds de cents à mille kilos, qui jusqu'ici ont été servis par les missiles russes/ukrainiens « Dnepr ».

Mais ces vecteurs, maintenant décrépits, ne sont rien d'autre que des vieux missiles nucléaires SS18, convertis en vecteurs civils après les traités sur le désarmement scellés dans les décennies passées par Moscou et Washington. Les derniers restants seront probablement lancés d'ici 2018. Et les russes n'ont mis en chantier rien nouveau pour les substituer.

spacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatialeDans ce scénario, la stratégie européenne au sujet de lanceurs tend à substituer le lanceur lourd de l'Agence spatiale européenne (Esa) Arien 5, avec le nouveau Arien 6 d’ici 2021, avec une étape intermédiaire en 2018 donnée par l'Ariene 5 ME (Midlife Evolution), un développement de l'Ariane 5 préliminaire au 6. L'Europe, lutte contre les lourdes structures qui sont derrière les projections, la construction et la commercialisation, ainsi que contre des conditions restrictives sur la division des parts de travail nationales. Dans ce conteste, SpaceX donne l'opportunité aux opérateurs européens d'ébranler ce qui a été un secteur de grand succès de l'industrie spatiale européenne. Un secteur qui doit être amélioré à court terme et complété, sinon il deviendra insignifiant.

spacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatiale

Approfondissement

spacex,nasa,ariane 5,science,technologie,espace,recherche,satellites,opinion,industrie spatialeDocument : « NASA’s Return On Investment Report – Issue 16 – July 2014  » ( file pdf en anglais ) Publié par National Aeronautics and Space Administration (NASA).

Document : « Commercial Orbital Transportation Services – Overview » ( file pdf en anglais ) Publié par National Aeronautics and Space Administration (NASA).

Document : « SpaceX ORBCOMM OG2 Mission 1 » ( file pdf en anglais ) Publié par SpaceX.

Document : « Arianespace Rapport Annuel 2013 » ( file pdf en français ) Publié par Arianespace SA.

Document : « Space, Sovereignty and European Security Building European Capabilities in an Advanced Institutional Framework » ( file pdf en anglais ) Écrit par Anna C. Veclani, Nicolò Sartori, Emiliano Jr. Battisti, Jean Pierre Darnis et Elena Cesca Publié par Directorate – General For External Policies Of The Union –  European Union.

Document : « A Comparative Study on Space Technology in the World (2013) – March 2014 » ( file pdf en anglais ) Écrit par Center for Research and Development Strategy (CRDS) Publié par Japan Science and Technology Agency (JST).

Document : « FAA Aerospace Forecast Fiscal Years 2014-2034 | Commercial Space Transportation » ( file pdf en anglais ) Écrit par U.S. Department of Transportation Publié par Federal Aviation Administration (FAA).

Social network : « @SpaceX » (en anglais) Publié par Space Exploration Technologies Corporation (SpaceX).

Social network : « @Firefly_Space » (en anglais) Publié par Firefly Space.

Social network : « @Arianespace » (en anglais) Publié par Arianespace SA.

Écrit par : Luis Batista

 

 

 

 

QR-Code de l'article : En voyage privé de la Terre à l'espace avec retour.

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

Les commentaires sont fermés.