Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 février 2015

La honte des femmes-soldes

actualités,singapour,femmes,travail,esclavage,immigrants,droits de l'homme,politique,solidaritéLe succès des grands centres commerciaux est sûrement dû à la variété de la marchandise exposée, mais cependant, à Singapour quelques agences de services ont pensé « d'exposer » des travailleuses domestiques immigrées d'autres pays. L'exercice s'appelle démonstration live ou live training.


actualités,singapour,femmes,travail,esclavage,immigrants,droits de l'homme,politique,solidaritéDans les espaces libres, à chaque heure du jour et de la nuit, des jeunes vietnamiennes repassent des chemises et des pantalon sans jamais se concéder une pause, plus bas, il y a une indonésienne qui nettoie un table, ensuite la salit et la nettoie à nouveau des centaines de fois, derrière l'angle il y a les birmanes en train de polir un morceau de plancher expressément clôturé, d’autres font l’exhibition de couture, polissent une paire de chaussures, tentent même de cuisiner à l'aide d'un réchaud que personne n’a retenu dangereux.

actualités,singapour,femmes,travail,esclavage,immigrants,droits de l'homme,politique,solidaritéIl ne manque plus que l'étiquette du prix soldé collée sur le front, mais nous n’en sommes pas loin : après une attentive observation, la négociation doit être faite avec l'agence. Les protestations de quelques associations humanitaires ont forcé le gouvernement à interdire chaque démonstration qui puisse être échangée pour une proposition d’engagement soldé d'êtres humains, mais le live training n'a pas disparu des centres commerciaux.

actualités,singapour,femmes,travail,esclavage,immigrants,droits de l'homme,politique,solidaritéEt de nombreuses aspirantes travailleuses, interviewées par les medias sur leurs exhibitions, ont dit de n’y voir rien de mal : « Devrions-nous peut-être aller nous faire esclavager dans le Golfe ou en Inde ? ». Le problème est que des abus et non pas légers se vérifient même à Singapour, entre un live training et l'autre. Et qui se rebelle va en liquidation. Pour ne pas parler du possible modèle à exporter vers d’autres pays et pas nécessairement seulement en Asie…

Approfondissement

actualités,singapour,femmes,travail,esclavage,immigrants,droits de l'homme,politique,solidaritéDocument : « Dreaming Singapore » Écrit par Micheal Malay photo Nicolas Axelrod, Thomas Cristofoletti Publié par Ruom Collective.

Document : « China: Exploited for profit, failed by governments: Indonesian migrant domestic workers trafficked to Hong Kong » Publié par Amnesty International.

Document : « How Many More Years A Slave? Trafficking For Forced Labour In Hong Kong » Publié par Justice Centre Hong Kong et Liberty Asia.

Document : « The question of recrudescence of slavery » Écrit par Giulia Limone

Document : « Prevention and elimination of bonded labour: the potential and limits of microfinance-led approaches » Écrit par Smita Premchander, V. Prameela et M. Chidambaranathan Publié par International Labour Organization (ILO).

Document : « Trafficking Estimates: Estimating Labor Trafficking: A Study of Burmese Migrant Workers in Samut Sakhon, Thailand » Publié par United Nations Inter-Agency Project on Human Tracking (UNIAP).

Social network Twitter : “ @RuomCollectivePublié par Ruom Collective.

Écrit par : Luis Batista

Twitter : @LuisB

 

 

 

 

 

QR-Code de l'article : La honte des femmes-soldes.

actualités,singapour,femmes,travail,esclavage,immigrants,droits de l'homme,politique,solidarité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Générateur de QR Code / Support et FAQ

 

 

 

 

 

Disclaimer

Adverbum ne représente pas une publication journalistique et est ajourné sans aucune périodicité.

L'auteur du blog n'est pas responsable du contenu des commentaires au post, ni du contenu des sites y reliés.

Quelques images et le matériel multimédia en général insérés dans ce blog sont tirés d'internet et, par conséquent, considérés de notoriété publique; au cas où leur publication violerait des éventuels droits d'auteur, il est prié de le communiquer via email et la publication sera immédiatement enlevée.

 

Les commentaires sont fermés.