Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 janvier 2014

Big Apple et la différence entre les riches et les pauvres

etats unis,new york,solidarité,richesse,pauvreté,immigration,droits de l'homme,économie,politique,webMaintenant il peut arriver d'être à New York et de voir avec une certaine facilité de la fenêtre d'un appartement ou d'un hôtel, des individus qui se promènent à moitié nus… dans le gratte-ciel d’en face, où il est désormais naturel trouver au dernier étage une piscine avec fitness. Il est normal de voir des riches habitants à moitié nus, sortant du sauna et jouir de la vue sur Manhattan entre une natation et un massage et où probablement ils ont aussi le restaurant privé et le serveur qui leur sert un cocktail au bord de la piscine.

Lire la suite

mercredi, 08 janvier 2014

Aux Etats Unis plus de prisonniers dans les prisons privées pour des raisons économiques?

etats unis,liberté,prisons,prisonniers,économie,actualités,droits de l'homme,solidaritéEt si, outre à la sévérité avec laquelle les lois des Etats unis punissent les crimes c’était également le fonctionnement déformé des mécanismes économiques qui règlent les contrats entre les gouvernements et les pénitentiaires privés à tenir pleines les prisons américaines? C’est seulement un soupçon avancé par les associations pour les droits civils: il ne semble pas y avoir de preuves factuelles. Mais le simple doute, la possibilité qu'il y ait plus de gens qu’il ne devrait derrière les barreaux et que cela se produise aussi pour des raisons «commerciales», provoque un trouble général.

Lire la suite

mercredi, 23 octobre 2013

Le cliché érotique et le sexto dans l'ère du digital et le jeu dangereux des jeunes

internet,sexto,cliché érotique,pédopornographie,pornographie enfantine,réseaux sociaux,sécurité,actualités,technologie,droits de l'hommeComme tant de choses dans la vie, tout commence par simple curiosité et par envie de jouer: une photo de soi, plus ou moins poussée, envoyée à une personne en laquelle l’on a confiance, que l’on connaît bien et que, peut-être même, l'on aime, ou du moins, l’on croit aimer. A partir de là, la photo entreprend un parcours que le jeune, mais en vérité également beaucoup d'adultes, ne réussit plus à contrôler, ni peut-être à en imaginer les destinataires finaux et la réelle utilisation, qui souvent risquent d'arriver à des destinations virtuelles dangereuses qui abusent de la bonne foi et de l’inexpérience des mineurs. Les jeunes usagers n'ont pas assez de conscience du réseau et de ses risques ainsi que de ses milles pièges. En épluchant les nombres alarmants des plus récents rapports, l’on observe un monde pédopornographique parasite qui rapidement s'empare de contenus visés. Voilà pourquoi faire du sexto, néologisme utilisé pour indiquer l'envoi de messages sexuellement explicites et/ou des images inhérentes au sexe, principalement par téléphone portable, mais également par d’autres moyens informatiques comme les réseaux sociaux, peut être très dangereux.

Lire la suite

mercredi, 02 octobre 2013

Équateur: la forêt amazonienne sous le chantage de l'industrie pétrolifère

équateur,parc nacional yasuní,amazonie,concessions pétrolifères,écologie,droits de l'homme,solidarité,nature,politiqueBeaucoup se demandent désormais s’il s’agit de chantage au monde entier ou une bonne idée pour sauver un morceau d'Amazonie et ses habitants? Lorsque le président de l'Équateur Rafael Correa lança en 2007 le projet Yasuní, l'opinion publique déjà se divisa: l'idée fut de demander de l'argent à la communauté internationale pour que le petit pays sud-américain, qui compte sur une étendue territoriale de 283.560 km², arrête les concessions pétrolifères dans une aire incontaminée de sa forêt tropicale humide, riche de brut. Or la réponse a été insuffisante – et Correa à titre de vengeance a ouvert aux multinationales des secteurs pétrolifères et miniers – la polémique est devenue féroce, en et en dehors de l'Équateur.

Lire la suite