Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 février 2011

Qatar: en poursuivant un rêve

qatar,emirats arabes unis,rêve,éducation,démocratie,social,politique,droits de l'homme,vidéoAu Souk Waqif, le marché de Doha, trouver un souvenir de l'émirat est une emprise impossible. Des marchands aux traits asiatiques offrent djellaba et céramiques arrivéesdirectement de la Jordanie. Les plus raffinés exposent des boîtes et chaises nacrées: «Made in Syrie», admet le vendeur indien avec un sourire. A quelques pas de sa boutique, un serveur népalais offre un expresso «à l'italienne»: le restaurant est de propriété libanaise. De qatarien, dans les parages, il n'y en a même pas ombre. Souk Waqif est l'ancien cœur de Doha. Si avec «ancien» on accepte la définition locale. Le vieux marché de la ville, où jusqu'à il y cinquante ans les bédouins venaient échanger des marchandises et acheter des produits introuvables dans le désert, il y a quelques années de cela il a été démoli puis reconstruit complètement.

Lire la suite

mercredi, 26 janvier 2011

Les derniers mots du monde vécu

linguistique,culture,anthropologie,langues,humanité,village global,vie,le monde,la terre,videoChaque langue est un coin de monde. Et les mots ne servent pas seulement à communiquer la réalité, mais ils la créent. Parce que tout ce qui existe est dans le langage et ce qui n'est plus nommé arrête de vivre. Les idées, les émotions, les sentiments, les institutions des hommes, mais également les choses, les objets, les lieux sont en réalité des façons d'être du mot, sédimenté par le temps. Dans ce sens chaque langue est un héritage, comme disait Ferdinand de Saussure, l'inventeur de la linguistique moderne. Et chaque langue qui disparaît est un patrimoine qui se perd, un morceau d'humanité qui se tait pour toujours. 

Lire la suite

mercredi, 12 janvier 2011

Comment construit-on une vérité «fictive»

14346.jpgDepuis toujours, le pouvoir entretient avec la vérité et avec son contraire un rapport difficile. Le pouvoir se cache, ment et falsifie pour se conserver et grandir. C'est aussi pour chercher à dénouer ce nœud, qu'est née la démocratie: avec les gouvernants finalement à la lumière du jour, visibles au centre de la place - et non plus dans l'ombre des palais ou des temples - sous le regard vigilant du peuple réuni en assemblée, auquel on n'aurait rien pu cacher.

Lire la suite

mercredi, 15 septembre 2010

Tea party - les «rebelles du thé» qui bousculent l'Amérique

61000x.jpgFils d'anciennes pulsions et de nouvelles rages, alimenté du creux économique qui est en train d'user l'optimisme américain, le «Tea Party» est le phénomène politique plus important et encore indéchiffrable dans l'Amérique des fins d'années ’10. Non pas un parti, et pas non plus une côte reconnaissable dans le corps de l'opposition républicaine qui tente aussi de les assimiler, les nouveaux «rebelles du thé» qui s'inspirent et se donnent des airs de mouvements du XVIIIe siècle contre les gabelles anglaises, sont un «énorme parapluie», que même les sondagistes ne réussissent pas à dessiner de manière cohérente.

Lire la suite