Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 mars 2011

Les révoltes sur les terres du Raïs

manifestations,démocratie,dictateurs,egypte,libye,hosni moubarak,mouammar kadhafi,géopolitique,ben ali,tunisie,politique,videoLes tremblements de terre géopolitiques qui ébranlent l'entière bande Sud de la Méditerranée marquent l'authentique fin de l'ère coloniale. Théoriquement dépassée depuis plus d'un demi-siècle, cette longue phase historique ne s'était jamais épuisée. Soit aussi de façon indirecte, l'influence des puissances externes restait décisive. Les élites soi-disant postcoloniales devaient choisir entre l'isolation (le cas de la Libye jusqu'à hier) et la plus ou moins forte dépendance des puissances occidentales.

L'Egypte de Moubarak était dans ce sens le paradigme parfait.

Lire la suite

mercredi, 09 février 2011

Qatar: en poursuivant un rêve

qatar,emirats arabes unis,rêve,éducation,démocratie,social,politique,droits de l'homme,vidéoAu Souk Waqif, le marché de Doha, trouver un souvenir de l'émirat est une emprise impossible. Des marchands aux traits asiatiques offrent djellaba et céramiques arrivéesdirectement de la Jordanie. Les plus raffinés exposent des boîtes et chaises nacrées: «Made in Syrie», admet le vendeur indien avec un sourire. A quelques pas de sa boutique, un serveur népalais offre un expresso «à l'italienne»: le restaurant est de propriété libanaise. De qatarien, dans les parages, il n'y en a même pas ombre. Souk Waqif est l'ancien cœur de Doha. Si avec «ancien» on accepte la définition locale. Le vieux marché de la ville, où jusqu'à il y cinquante ans les bédouins venaient échanger des marchandises et acheter des produits introuvables dans le désert, il y a quelques années de cela il a été démoli puis reconstruit complètement.

Lire la suite

mercredi, 04 août 2010

Le racisme pour 190 euro par mois

42-17008101.jpgL'ouvrier chinois sait vraiment ce qu'est le travail. Cependant il n'a jamais eu un problème qui nous est familial, à nous occidentaux: la concurrence. Jusqu'à il y a dix ans de cela, l'industrie étatique le protégeait, construite et gérée par le communisme. Ensuite il s'est protégé lui même: aucun travailleur au monde ne coûtait moins que lui. Ce n'est plus ainsi. Avec le temps, dans le monde, se crée toujours quelqu'un de plus avantageux que le plus avantageux. Le travailleur chinois, nommé «personnage de l'année» par Time, découvre aujourd'hui qu'il est déjà pratiquement hors marché. La croissance constante de la planète commence à poser sur de nouvelles épaules: les immigrés du Vietnam, du Sri Lanka, du Cambodge et des Philippines. Des milliers de clandestins du Sud-est asiatique rembourrent les usines chinoises qui empoisonnent lourdement le delta du fleuve des Perles.

Lire la suite

vendredi, 13 novembre 2009

La guerre afghane et la stratégie des USA

610x.jpgL'enfer du président

Le gouvernement de Kabul pourra-il jamais résister par ses propres forces, avec quel Jirga ou système législatif? Une fraction minimale d'électeurs a participé aux récentes élections, alors que l'électorat a subi en large majorité la virulente pression abstentionniste des talibans. Et après les scrutins contestés à cause de trop de fraudes, il manquait un second retour aux urnes. Maintenant sur la politique trouble de Kabul, autour du controversé président Hamid Karzai, reste pressante la perspective d'une vulnérabilité favorable à l'offensive des talibans coupe-gorge et des auto-bombes de Al Qaeda.

Lire la suite