Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 mai 2011

Les prédateurs de l'art (presque) perdu

arts,culture,archéologie,trésors,musée,prédateurs,histoire,europe,opinion,videoDans le grenier d'une maison de Moscou dans le «Kolzò», le boulevard urbain qui renferme le centre, a dormi pour un demi-siècle un recueil de disques qui a torturé l'âme d'un homme jusqu'à la mort. Découverte, peut-être par hasard, en 1991 par Aleksandra Bezimenskaya, fille de Lev A. Bezymenskij, l'interprète personnel du conquérant de Berlin, Georgij Zukov, la collection rassemble cent vinyles privés enregistrés exclusivement pour Adolf Hitler par les plus grands musiciens des années Trente. Ce fut Lev, qui entra parmi les premiers dans les ruines de Berlin en mai 1945 et rédigea le télégramme à Staline avec la confirmation de la mort du Führer, les trouvant, les volant et les transportant en cachette pendant mille six cents kilomètres, à travers des péripéties inimaginables de la Prusse ravagée jusqu'à la capitale soviétique.

Lire la suite

18:01 Écrit par LuisB dans Actualités, Culture, Loisirs, Opinion, Video | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arts, culture, archéologie, trésors, musée, prédateurs, histoire, europe, opinion, video | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 16 mars 2011

Applications et smartphones pour images «effet nostalgie»

téléphone mobile,photographie,art,technologie,réseaux sociaux,opinion,software,applications lieux virtuelles,smartphonesUne touche sur l’écran du smartphone pour prendre une photo, une autre pour ajouter un «effet nostalgie» et un dernier coup d'index pour partager l'image avec ses amis. Il suffit de peu pour mettre nos photos sur une machine du temps et les faire sembler comme si elles avaient été prises dans les années Soixante dix. Ceci grâce aux applications comme Instagram, née en octobre dernier et déjà avec plus d'un million d’usagers enregistrés.

Mais au au-delà du goût retrò, la diffusion des connexions en mobilité porte même les passionnés de photographie plus sceptiques à réévaluer les smartphones comme moyen pour immortaliser la vie de tous les jours. Ce n’est pas par hasard que sur Flickr, site de partage d'images populaire, l'appareil le plus utilisé par les usagers est l’iPhone suivi de deux modèles Htc: l'Evo 4g et le Droid Incredible, les deux dotés d'un appareil photo de 8 megapixel.

Lire la suite

mercredi, 22 décembre 2010

Le toast du pouvoir à la "Glaciale" Maison Blanche

5271828665_21e7150be2_o.jpgC'était la nuit de la paix sur Terre, à la Maison Blanche de 1978. À peine quatre mois avant, Jimmy Carter avait arraché le miracle de l'embrassade entre Begin et Sadat, entre l'Egypte et l'Israël, et dans la Salle bleue au rez-de-chaussée, les 550 lumières de l'arbre décoré personnellement par Rosalynn Carter jetaient des taches de lumière gaie jusque sur le portrait renfrogné de Benjamin Harrison, le premier Président qui fit un sapin de Noël à la Maison Blanche, en 1889. À l'étage supérieur le petit orchestre des Marines en uniforme de fêtes exécutait avec obstination martiale les lamentations de saison pour les hôtes au dîner. C'aurait été la crèche parfaite d'un "Power Christmas", d'un Noël des puissants avec des ministres, conseillers, dames bien insérées de l'High society et financiers, si ce n'était pour un détail. Il manquait justement l'homme le plus puissant du monde. 

Lire la suite

19:44 Écrit par LuisB dans Culture, Loisirs, Opinion, Paix, Video, Vie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maison blanche, noël, président américain, white house, histoire américaine, michelle obama, video | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 15 décembre 2010

Les jeunes: génération narcisse ou génération de peur?

42-17206405.jpgJeunes, certains de pouvoir tout avoir ou jeunes qui craignent de ne rien pouvoir s'attendre? Jeunes avec un brillant avenir ou jeunes sans un vrai avenir? Jeunes, très jeunes, enfants jusqu'à hier, et jusqu'à hier protégés par des parents souvent sujets à leur empire enfantin, gamins habitués aux désirs vides inculqués par le vide qui les entoure et tout de suite exaucé, même dans les familles les moins riches;  à cinq ans les chaussures griffées, à huit le portable, à dix le PC. Dans l'attente des justes années pour la moto, pour le Suv. Et à dix-huit ans la vie, la grande vie? 

Lire la suite