Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 juin 2011

L’histoire infinie de l'homme-machine

homme,machine,corps,corps-objet,biologie,génétique,science,psychologie,karma,videoPour la biologie et pour la génétique, nous sommes tous des mutants. Or, pour des mutants, il ne peut plus y avoir de jugement universel. Mais tout commenca avec René Descartes qui, avec un mouvement surprenant et insoupçonné, transforma notre corps en organisme, ou bien dans cette sommatoire d'organes susceptibles d'être enquêtés comme on enquête les composantes de n'importe quel machine.

Lire la suite

mercredi, 22 juin 2011

Mon ennemi est le symbole du mal

amis,ennemi,archi-ennemi,conflit,bin laden,humanité,globalisation,terrorisme,symboles,opinion«Il n'y a pas d'amis!» criait le sage mourant. «Il n'y a pas d'ennemis!», criai-je, moi le fou vivant. Dans les langues indo-européennes innombrables sont les mots de l'hostilité, les noms de l'ennemi. Ils se laissent regrouper en grandes familles, selon si l'on se réfère au combat, à la haine, à l'être étrangers; ils contiennent d'infinies nuances de significations, ils décrivent les contrapositions les plus diverses; en complexe, ils signifient la dimension de conflit qui appartient à l'événement humain, cette faute originaire qui semble faire en sorte que pour cohabiter avec nous, les amis, l'on doive en même temps lutter pour survivre, contre les autres, contre les ennemis.

Lire la suite

17:25 Écrit par LuisB dans Karma, Opinion, Paix, Politique, Religion, Vie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amis, ennemi, archi-ennemi, conflit, bin laden, humanité, globalisation, terrorisme, symboles, opinion | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 06 avril 2011

Le nouveau désir d'un enfant à tout prix

enfants,maternité,famille,droits de l'homme,société,religion,hétérologie,fécondation,fécondation homologue,videoAvoir des enfants semble presque une obsession. Comme si le fait de ne pas en avoir était une discrimination. Un manque insupportable. Il faut en avoir au moins un, comme on a un travail ou une maison. Pour se réaliser et être vraiment heureux.

Même lorsque on a tout, ou presque. Comme Elton John qui, lorsque naît Zachary, dit d'être «étouffé par la joie». C’est comme si maintenant, à un certain point de l'existence, les enfants faisaient partie de l'équilibre de chaque personne, du bien-être individuel. D'autre part, a part les cas des stars, il y a beaucoup d'histoires de personnes normales qui rêvent un enfant et, souvent, doivent combattre avec des parcours législatifs compliqués et douloureux.

Mais que signifie, aujourd'hui, être parent? Besoin? Désir? Droit?

Lire la suite

mercredi, 09 février 2011

Qatar: en poursuivant un rêve

qatar,emirats arabes unis,rêve,éducation,démocratie,social,politique,droits de l'homme,vidéoAu Souk Waqif, le marché de Doha, trouver un souvenir de l'émirat est une emprise impossible. Des marchands aux traits asiatiques offrent djellaba et céramiques arrivéesdirectement de la Jordanie. Les plus raffinés exposent des boîtes et chaises nacrées: «Made in Syrie», admet le vendeur indien avec un sourire. A quelques pas de sa boutique, un serveur népalais offre un expresso «à l'italienne»: le restaurant est de propriété libanaise. De qatarien, dans les parages, il n'y en a même pas ombre. Souk Waqif est l'ancien cœur de Doha. Si avec «ancien» on accepte la définition locale. Le vieux marché de la ville, où jusqu'à il y cinquante ans les bédouins venaient échanger des marchandises et acheter des produits introuvables dans le désert, il y a quelques années de cela il a été démoli puis reconstruit complètement.

Lire la suite