Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 février 2010

L'organisme et l'individu: le droit de mourir

20070219000350_hand-flower021807.jpgLes avis influents et les maintes considérations, stimulés et actualisés par des cas récents et touchants soit en Europe que dans le reste du monde, invitent beaucoup d'entre nous dans cette société moderne qu'est la nôtre à se mettre en jeu dans le débat sur l'euthanasie. Le problème de fond, ou bien la possibilité ou moins pour un sujet conscient d'obtenir pour lui-même la fin d'une existence devenue insupportable, est à mon avis immédiatement associable au paradigme de suicide, en différant uniquement pour la condition de santé du sujet, que nous définirons «différente», sans vouloir créer d'inopportunes hiérarchies de la douleur, et pour le jugement moral associé, généralement beaucoup plus dur et décidé pour la seconde.

Lire la suite