Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 août 2011

Fanatismes: Si la prétention de la vérité suprême devient violence tuant la tolérance

fanatisme,patriotisme,fondamentalisme,multiculture,liberté,politique,religion,humanité,opinionDans le célèbre article «Fanatisme» de son Dictionnaire philosophique, publié en 1764, Voltaire écrivait: «Ces personnes sont persuadées que le Saint Esprit qui les envahit soit au dessus de la loi, que leur enthousiasme soit la loi unique qu'ils doivent entendre. Que répondre à un homme qui vous dit qu'il préfère obéir à Dieu que non pas aux hommes, et que, par conséquent, il est certain de mériter le ciel en vous coupant la gorge? D'habitude ce sont les méchants à guider les fanatiques, à leur mettre le poignard dans les mains. Ils ressemblent à ce Vieux de la Montagne qui, d'après ce que l'on dit, faisait savourer les joies du paradis à des imbéciles et leur promettait une éternité de ces plaisirs dont il leur avait donné goût, à condition qu'ils aillent assassiner tous ceux qu'il désignait».

Lire la suite

mercredi, 08 juin 2011

Médecins aimés et haïs

médecins, médecine, santé publique, droits de l'homme, société, science, cupidité, opinion Medicus, le mot et l'histoire: la configuration du mot dans le déroulement de l'histoire, n'est pas univoque. Médecin du latin medeor, mederi, «remédier», mais en sens plus serré «soigner»: c'est une première hypothèse, peut-être la plus crédible. Depuis l'antiquité romaine le terme s'est, pour ainsi dire, spécialisé, en assumant un significatif thérapeutique véritable: «assainir, soigner, prendre soin».

Lire la suite

mercredi, 11 mai 2011

Le danger imminent du néopopulisme et les erreurs de l'Europe

démocratie,néopopulisme,europe,tea party,barack obama,politique,union européenne,droit,solidaritéLorsque Barack Hussein Obama gagna les élections présidentielles des Etats unis, en 2008, beaucoup étaient convaincus qu'une grande transformation globale était possible, qu'avec lui nous aurions commencé à comprendre mieux, et à affronter, un malaise des démocraties qui n'est pas seulement économique. La conviction était forte en Amérique et en Europe, dans les partis de gauche et dans de nombreux partis libéraux. La crise financière commencée en 2007 semblait avoir ouvert les yeux, les préparant à reconnaître la vérité: le capitalisme n'échouait pas. Mais un scandaleux déséquilibre fut crée le long des décennies entre l'État et le marché. Le premier s'était resserré, le second s'était dilaté dans la plus chaotique et inique des façons. L'État en sortait cassé, discrédité: à reconstruire, comme après une guerre mondiale.

Lire la suite

mercredi, 09 février 2011

Qatar: en poursuivant un rêve

qatar,emirats arabes unis,rêve,éducation,démocratie,social,politique,droits de l'homme,vidéoAu Souk Waqif, le marché de Doha, trouver un souvenir de l'émirat est une emprise impossible. Des marchands aux traits asiatiques offrent djellaba et céramiques arrivéesdirectement de la Jordanie. Les plus raffinés exposent des boîtes et chaises nacrées: «Made in Syrie», admet le vendeur indien avec un sourire. A quelques pas de sa boutique, un serveur népalais offre un expresso «à l'italienne»: le restaurant est de propriété libanaise. De qatarien, dans les parages, il n'y en a même pas ombre. Souk Waqif est l'ancien cœur de Doha. Si avec «ancien» on accepte la définition locale. Le vieux marché de la ville, où jusqu'à il y cinquante ans les bédouins venaient échanger des marchandises et acheter des produits introuvables dans le désert, il y a quelques années de cela il a été démoli puis reconstruit complètement.

Lire la suite