Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 juin 2010

La mer entre calme et orage: les métaphores de la vie

12ApostlesWallpaper2560x1440.jpgIl y a longtemps, avant même que furent contraposées comme l'aube et le soir d'un jour, l'Orient et l'Occident avaient en commun un symbole où l'homme, entre le ciel et la terre, se croyait l'un des trois. Les autre deux étaient Gaïa et Ouranos dans la tradition grecque, Purusa et Prakrit dans la tradition indienne, Tien et Ti dans la tradition chinoise. Dans toutes ces régions du monde la formule était: «Le ciel couvre, la terre soutient».

Lire la suite

20:41 Écrit par LuisB dans Culture, Karma, Opinion, Video | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la mer, l'océan, navigant, la terre, métaphore, l'infini, le monde, liberté, les hommes, nietzsche | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 09 juin 2010

Rugby le côté symbolique du ballon ovale

42-23818001.jpgLe rugby est le sport qui aujourd'hui rappelle le plus les anciens jeux avec une balle, ceux qui se répandirent en Europe dans le Moyen âge, après la chute de l'Empire romain. Il s'agissait de rencontres plutôt informelles, sans règles bien établies, avec une forte composante physique. Mais c'est dans ces jeux que nous retrouvons le noyau originaire qui ensuite développera le rugby. Dans le football médiéval, par exemple, la balle devait être transportée jusqu'à un point bien précis, et ensuite on devait toucher ce point avec la balle. C'est au moyen âge que dans certaines boarding school anglaises se développera le rugby comme le connaissons aujourd'hui.

Lire la suite

00:05 Écrit par LuisB dans Loisirs, Opinion, Sport, Video | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rugby, le ballon ovale, sport, culture, discipline, histoire, mythe, opinion, football, video | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 02 juin 2010

Lorsque les jours des cendres ont mis en crise la civilisation

842940DE-440C-420E-89B0-B11913043B55_mw800_s.jpgUne femme grande comme une montagne avec un visage à mi-chemin entre beau et terrible. Ainsi Giacomo Leopardi, retenu le plus grand poète italien du dix huitième siècle et l'une des figures les plus importantes de la littérature mondiale, imagine la nature qui se manifeste dans toute son épouvantable puissance à un Islandais. Avec la capacité visionnaire dont seuls les génies sont capables, l'auteur des Opérettes morales (recueilli en vingt-quatre compositions, entre dialogues et nouvelles du style moyen et ironique, écrites entre 1824 et 1832) anticipe les scénarios du présent en faisant justement de la primordiale Islande - terre de volcans explosifs, eaux rebouillantes et cendres volantes - le symbole d'une nature plus forte que chaque dessin humain. Capable de mettre à genou le pouvoir excessif de la civilisation technologique et de paralyser la planète en jetant une ombre noire sur nos certitudes.

Lire la suite

mercredi, 05 mai 2010

Les cathares - Les purs qui moururent au nom de Dieu

anu25_03a.jpgLe 30 mai 1203 le pape Innocenzo III écrivait à l'archevêque de Narbonne une lettre brûlante, dans laquelle il lui disait sans demi-termes que son style de vie le rendait maudit de Dieu. Le haut prélat, titulaire de l'une des plus riches et vastes archidiocèses de France, avait entièrement abandonné le métier de prêtre pour se retirer à vivre dans la splendide abbaye de Montearagón, où (d'après une allusion non trop voilée du même Pape) il habitait avec la veuve de son frère, et le couple avait même eu des enfants.

Tout cela face aux gens, sans se préoccuper nullement du scandale. Au fond, cependant, le scandale n'était pas ce que nous pourrions imaginer aujourd'hui: une grande partie du haut clergé en ce temps là vivait ainsi, excepté une poignée de bons évêques et de saints abbés qui comme des mouches blanches s'obstinaient à tenir foi à leurs vœux.

Lire la suite