Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 mai 2012

La nouvelle frontière de la neuroscience: les guerres mentales

neurosciences,guerres mentales,science,le cerveau,guerre,sécurité,technologie,droits de l'hommeUn armée de robots capables de bouger comme des hommes contrôlés à des milliers de kilomètres de distance grâce à des interfaces qui déchiffrent les intentions et les pensées humaines et les transforment en action robotique.

Ce n'est pas de la pure science-fiction, mais une des prochaines applications d'attaque de la neuroscience. Pour avoir une idée de l'engagement avec lequel le Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), bras scientifique du Pentagone, a embrassé le secteur des neurosciences, il suffit de penser qu'en 2011 ont été investis au-delà de 240 millions de dollars.

Lire la suite

mercredi, 09 mai 2012

La dernière plaie de l'Inde moderne: la consommation d'héroïne

inde,santé publique,droits de l'homme,politique,sociale,antistupéfiant,héroïne,drogueParmi les raisons qui poussèrent le mouvement hippie dans les années soixante-dix à élire l'Inde comme l'une de ses destinations préférées il y avait la possibilité de se procurer de l'héroïne à bas coût: Le plus souvent, c'étaient les étrangers, européens et américains à acquérir et à consommer la substance.

Lire la suite

mercredi, 08 juin 2011

Médecins aimés et haïs

médecins, médecine, santé publique, droits de l'homme, société, science, cupidité, opinion Medicus, le mot et l'histoire: la configuration du mot dans le déroulement de l'histoire, n'est pas univoque. Médecin du latin medeor, mederi, «remédier», mais en sens plus serré «soigner»: c'est une première hypothèse, peut-être la plus crédible. Depuis l'antiquité romaine le terme s'est, pour ainsi dire, spécialisé, en assumant un significatif thérapeutique véritable: «assainir, soigner, prendre soin».

Lire la suite

mercredi, 06 avril 2011

Le nouveau désir d'un enfant à tout prix

enfants,maternité,famille,droits de l'homme,société,religion,hétérologie,fécondation,fécondation homologue,videoAvoir des enfants semble presque une obsession. Comme si le fait de ne pas en avoir était une discrimination. Un manque insupportable. Il faut en avoir au moins un, comme on a un travail ou une maison. Pour se réaliser et être vraiment heureux.

Même lorsque on a tout, ou presque. Comme Elton John qui, lorsque naît Zachary, dit d'être «étouffé par la joie». C’est comme si maintenant, à un certain point de l'existence, les enfants faisaient partie de l'équilibre de chaque personne, du bien-être individuel. D'autre part, a part les cas des stars, il y a beaucoup d'histoires de personnes normales qui rêvent un enfant et, souvent, doivent combattre avec des parcours législatifs compliqués et douloureux.

Mais que signifie, aujourd'hui, être parent? Besoin? Désir? Droit?

Lire la suite