Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 février 2012

Censure sociale, après Twitter c'est au tour de Google

internet,réseaux sociaux,twitter,google,démocratie,vie privée,opinion,politique,géo localisationAprès le récent cas Twitter, une autre alarme censure se lève du réseau: Blogger, la populaire plate-forme de publication de Google, a introduit silencieusement une modification qui permettrait de bloquer des contenus de façon limitée aux pays qui en feraient la demande. Un mouvement qui rappelle de près celle de Twitter 1 et qui déchaîne déjà pas mal de polémiques.

Lire la suite

mercredi, 25 janvier 2012

Le rituel des excuses: une imposition Américaine

etats unis, bill clinton, scandale lewinsky, loi de reagan, repentiment, autohumiliation, hypocrisie, politique, opinion, video   Le maître indiscutable de l'autoindulgence et du repentiment, est conféré et bien mérité à celui que les amis et les compatriotes appellent «Bubba», ou bien le 42º président des Etats Unis d'Amérique, Bill Clinton et mari de la first lady Hillary Clinton. La façon qu'il avait d'embuer la voix, de plier la tête, et de se mordiller la lèvre inférieure lorsque il était pris sur le fait, et de murmurer la tant étudiée formule de l'«I am sorry», je suis désolé, même devant des dizaines de journalistes et aux caméras des émetteurs télévisés en première soirée, aucun leader politique avant ou après il lui ne l'a su faire. Et le scandale Lewinsky le prouve pleinement. Le fait d'être un flemmard de mari l'aidait naturellement, mais l'excellent président d'une Amérique qui ces années là se présentait grasse et aisée, l'aidait beaucoup.

Lire la suite

mercredi, 03 août 2011

Fanatismes: Si la prétention de la vérité suprême devient violence tuant la tolérance

fanatisme,patriotisme,fondamentalisme,multiculture,liberté,politique,religion,humanité,opinionDans le célèbre article «Fanatisme» de son Dictionnaire philosophique, publié en 1764, Voltaire écrivait: «Ces personnes sont persuadées que le Saint Esprit qui les envahit soit au dessus de la loi, que leur enthousiasme soit la loi unique qu'ils doivent entendre. Que répondre à un homme qui vous dit qu'il préfère obéir à Dieu que non pas aux hommes, et que, par conséquent, il est certain de mériter le ciel en vous coupant la gorge? D'habitude ce sont les méchants à guider les fanatiques, à leur mettre le poignard dans les mains. Ils ressemblent à ce Vieux de la Montagne qui, d'après ce que l'on dit, faisait savourer les joies du paradis à des imbéciles et leur promettait une éternité de ces plaisirs dont il leur avait donné goût, à condition qu'ils aillent assassiner tous ceux qu'il désignait».

Lire la suite

mercredi, 11 mai 2011

Le danger imminent du néopopulisme et les erreurs de l'Europe

démocratie,néopopulisme,europe,tea party,barack obama,politique,union européenne,droit,solidaritéLorsque Barack Hussein Obama gagna les élections présidentielles des Etats unis, en 2008, beaucoup étaient convaincus qu'une grande transformation globale était possible, qu'avec lui nous aurions commencé à comprendre mieux, et à affronter, un malaise des démocraties qui n'est pas seulement économique. La conviction était forte en Amérique et en Europe, dans les partis de gauche et dans de nombreux partis libéraux. La crise financière commencée en 2007 semblait avoir ouvert les yeux, les préparant à reconnaître la vérité: le capitalisme n'échouait pas. Mais un scandaleux déséquilibre fut crée le long des décennies entre l'État et le marché. Le premier s'était resserré, le second s'était dilaté dans la plus chaotique et inique des façons. L'État en sortait cassé, discrédité: à reconstruire, comme après une guerre mondiale.

Lire la suite