Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 septembre 2010

Tea party - les «rebelles du thé» qui bousculent l'Amérique

61000x.jpgFils d'anciennes pulsions et de nouvelles rages, alimenté du creux économique qui est en train d'user l'optimisme américain, le «Tea Party» est le phénomène politique plus important et encore indéchiffrable dans l'Amérique des fins d'années ’10. Non pas un parti, et pas non plus une côte reconnaissable dans le corps de l'opposition républicaine qui tente aussi de les assimiler, les nouveaux «rebelles du thé» qui s'inspirent et se donnent des airs de mouvements du XVIIIe siècle contre les gabelles anglaises, sont un «énorme parapluie», que même les sondagistes ne réussissent pas à dessiner de manière cohérente.

Lire la suite

mercredi, 04 août 2010

Le racisme pour 190 euro par mois

42-17008101.jpgL'ouvrier chinois sait vraiment ce qu'est le travail. Cependant il n'a jamais eu un problème qui nous est familial, à nous occidentaux: la concurrence. Jusqu'à il y a dix ans de cela, l'industrie étatique le protégeait, construite et gérée par le communisme. Ensuite il s'est protégé lui même: aucun travailleur au monde ne coûtait moins que lui. Ce n'est plus ainsi. Avec le temps, dans le monde, se crée toujours quelqu'un de plus avantageux que le plus avantageux. Le travailleur chinois, nommé «personnage de l'année» par Time, découvre aujourd'hui qu'il est déjà pratiquement hors marché. La croissance constante de la planète commence à poser sur de nouvelles épaules: les immigrés du Vietnam, du Sri Lanka, du Cambodge et des Philippines. Des milliers de clandestins du Sud-est asiatique rembourrent les usines chinoises qui empoisonnent lourdement le delta du fleuve des Perles.

Lire la suite

mercredi, 06 janvier 2010

L'Italie a seulement perdu un an

42-23846627.jpgQuelle sera l'économie du monde après la crise socio-financière de cette dernière année? Différente, pour deux raisons. Tout d'abord, elle changera la distribution géographique des consommations. Les familles américaines, qui pour  des décennies ont été le moteur de notre croissance économique avec leurs consommations, dépenseront moins: ayant subi des pertes considérables sur leurs maisons et sur leurs investissements, elles recommenceront à épargner.

Peu à peu leurs consommations seront substituées par les consommations de pays qui continuent de croître: Inde, Brésil, Chine, mais même des pays plus petits, comme l'Egypte, le Chili et la Pologne. Le déplacement des consommations en changera la composition, il y aura une différence dans le type de produits acquis.

Lire la suite

mercredi, 09 décembre 2009

Sociétés + égales + heureuses?

CN00004022.jpgCes dernières années tant de données sont devenues disponibles et le fait que quelqu'un finisse par en tirer nos mêmes conclusions était seulement une question de temps. C'est à dire, qu'il finisse par soutenir que si beaucoup de sociétés occidentales sont malades et disfonctionnantes c'est parce qu'elles sont profondément inégales. Et plus une société est inégale (en tête, Amérique et Angleterre; en dernier, Suède et Japon; l'Italie et la France stationnent au milieu), plus elle est affligée de violence, de criminalité, de manque de confiance, haute mortalité infantile, dérangements mentaux, obésité. Dans les sociétés développées, au contraire, ce n'est pas la pauvreté à créer des problèmes sociaux, mais la différence de revenus.

Lire la suite