Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 mai 2013

Voudriez-vous un steak synthétique pour dîner?

alimentation,soutenabilité alimentaire,viande synthétique,actualités,ecologie,économie,opinion,recherche & developpement,scienceApparemment cela semble de la viande, mais en réalité il n’en est rien. Et non seulement de simples consommateurs et des cuisiniers du week-end sont tombés dans le panneau mais également quelques chefs de claire renommée. Le poulet dans la salade de poulet semble poulet, a le goût de poulet, sent le poulet, mais il est fait de graines de soja. Le prochain pas sera un hamburger à base de petits pois… Et cela pourrait être la bonne opportunité afin que même la multinationale des supers sandwichs McDonald's se convertisse aux sandwichs végétariens.

Lire la suite

mercredi, 07 novembre 2012

Naturellement et éternellement esclaves des habitudes

habitudes,psychologie,routines,science,la vie,biologie,sociologie,santé,karmaSur la place de Kufa, ville non loin de la capitale irakienne Bagdad, identique à des centaines d'autres que l'on trouve dans le pays, une foule conteste et hurle avec des slogans la présence militaire américaine. La scène est commune, mais le jour est particulier, parce qu'est en cours une importante expérience sociologique de changement des habitudes. Les experts de l'armée avaient observé que la vraie violence, pendant ces rassemblements, augmentait à la tombée de la nuit, après un certain nombre d'heures d'instigation réciproque. Ainsi, ils ont pensé d'empêcher aux traditionnels et omniprésents vendeurs de kebab l'accès à la place. Arrivé 6 heures du soir, en l'absence de cette habituelle source de nourriture, pour la première fois, les manifestants se sont dispersés pacifiquement. Pour aller dîner.

Lire la suite

16:44 Écrit par LuisB dans Karma, Sante, Science, Vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : habitudes, psychologie, routines, science, la vie, biologie, sociologie, santé, karma | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 17 octobre 2012

Arrêtez «El devorador del Caribe»

amérique du sud,caraibe,poisson prédateur,prédateur,environnement,écologie,océans,science,lionfish,pterois,video,actualités«Poisson lion, tu es foutu!», écrit le journal en ligne de Palm Beach. Florida. Et il a raison. C'est la chasse – non, la pêche – grosse et sans frontières dans toute la mer des Caraïbes, de la côte américaine jusqu'en bas, en Amérique du sud. Après le président colombien Juan Manuel Santos, qui pour arrêter le petit poisson prédateur a annoncé une trêve au bénéfice des pêcheurs qui emploieront leurs filets pour en capturer le plus possible, même la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission a déclaré «El devorador del Caribe» ennemi public, en suspendant l'obligation de licence pour qui voudra se dédier à son «extermination».

Lire la suite

mercredi, 12 septembre 2012

La fragilité du règne des glaces

environnement,nature,arctique,catastrophes naturelles,worldwatch institute,groenland,global warming,changement climatique,science,opinion,nasa,actualitésLe dernier signe d'alarme rouge en termes de catastrophe ambiante est arrivé du Groenland, la «Terre verte» et la synthèse est représentée par deux photos satellitaires de la Nasa, l'Organisme National pour les activités Spatiales et Aéronautiques des États-Unis d'Amérique, qui effraient non seulement dans la communauté scientifique mais aussi parmi le peuple. La première photo a été prise le 8 Juillet 2012 et montre 40% de la superficie des glaces attaquée par le dégèlement. La deuxième est du 12 Juillet: en quatre jours le procès de fusion est arrivé à cote 97%. Un record, vu que le pourcentage le plus haut enregistré dans les derniers 30 ans était de 55%. Mais ce n'est pas un record isolé. Pour l'instant la chaleur a attaqué seulement la superficie des trois kilomètres de manteau de glace qui couvrent l'île.

La tendance, cependant, est alarmante: en 1996 le Groenland perdait 90 kilomètres cubes de glace par an, en 2000 le flux était monté à 140, en 2008 on est arrivé à 220 kilomètres cubes. Si le rythme devait accélérer, à long terme on arriverait à un collapsus total qui ferait finir en mer une quantité d'eau en mesure de faire augmenter les océans d'environ de six mètres.

Lire la suite