Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 mai 2012

La nouvelle frontière de la neuroscience: les guerres mentales

neurosciences,guerres mentales,science,le cerveau,guerre,sécurité,technologie,droits de l'hommeUn armée de robots capables de bouger comme des hommes contrôlés à des milliers de kilomètres de distance grâce à des interfaces qui déchiffrent les intentions et les pensées humaines et les transforment en action robotique.

Ce n'est pas de la pure science-fiction, mais une des prochaines applications d'attaque de la neuroscience. Pour avoir une idée de l'engagement avec lequel le Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), bras scientifique du Pentagone, a embrassé le secteur des neurosciences, il suffit de penser qu'en 2011 ont été investis au-delà de 240 millions de dollars.

Lire la suite

mercredi, 04 avril 2012

La fin du monde dans trois cents secondes

planète bleue,terre,apocalypse,politique,changement climatique,science,technologie,défense,actualité,horloge atomiqueLa fin de la planète bleue, notre Terre, s'approche?

En janvier dernier les scientifiques ont dit que nous étions seulement à cinq minutes, ou bien trois cents secondes, de l'extinction, et en ces jours ils discutent si abréger à nouveau l'exigu intervalle qui nous sépare de la fin.

Lire la suite

mercredi, 29 juin 2011

L’histoire infinie de l'homme-machine

homme,machine,corps,corps-objet,biologie,génétique,science,psychologie,karma,videoPour la biologie et pour la génétique, nous sommes tous des mutants. Or, pour des mutants, il ne peut plus y avoir de jugement universel. Mais tout commenca avec René Descartes qui, avec un mouvement surprenant et insoupçonné, transforma notre corps en organisme, ou bien dans cette sommatoire d'organes susceptibles d'être enquêtés comme on enquête les composantes de n'importe quel machine.

Lire la suite

mercredi, 08 juin 2011

Médecins aimés et haïs

médecins, médecine, santé publique, droits de l'homme, société, science, cupidité, opinion Medicus, le mot et l'histoire: la configuration du mot dans le déroulement de l'histoire, n'est pas univoque. Médecin du latin medeor, mederi, «remédier», mais en sens plus serré «soigner»: c'est une première hypothèse, peut-être la plus crédible. Depuis l'antiquité romaine le terme s'est, pour ainsi dire, spécialisé, en assumant un significatif thérapeutique véritable: «assainir, soigner, prendre soin».

Lire la suite