Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 mai 2011

Le danger imminent du néopopulisme et les erreurs de l'Europe

démocratie,néopopulisme,europe,tea party,barack obama,politique,union européenne,droit,solidaritéLorsque Barack Hussein Obama gagna les élections présidentielles des Etats unis, en 2008, beaucoup étaient convaincus qu'une grande transformation globale était possible, qu'avec lui nous aurions commencé à comprendre mieux, et à affronter, un malaise des démocraties qui n'est pas seulement économique. La conviction était forte en Amérique et en Europe, dans les partis de gauche et dans de nombreux partis libéraux. La crise financière commencée en 2007 semblait avoir ouvert les yeux, les préparant à reconnaître la vérité: le capitalisme n'échouait pas. Mais un scandaleux déséquilibre fut crée le long des décennies entre l'État et le marché. Le premier s'était resserré, le second s'était dilaté dans la plus chaotique et inique des façons. L'État en sortait cassé, discrédité: à reconstruire, comme après une guerre mondiale.

Lire la suite

mercredi, 30 juin 2010

Les guerriers Maya et la bataille pour le gazon vert

42-15795088.jpgL'invasion commence le samedi, toujours le samedi, le mythique jour du «je peux finalement dormir jusqu'à tard». Des grappes de petits hommes sans cou sous une épaisse tignasse noire, armés d'engins rouillés, se roulent hors de leurs camionnettes usées. Ils envahissent le jardin avec la hâte des Marines pendant le débarquement en Normandie, dans la crainte d'être criblé de plomb par l'ennemi mortel, "La migra" (1), l'agence pour l'immigration, en guet-apens avec les demandes de permis de séjour qu'inévitablement ils ne possèdent pas.

Du calme bucolique réjoui par de libidineux gazouillements de volatiles à la recherche de partenaires, le printemps américain explose dans une cacophonie de guerre, entre les rugissements de compresseurs, les éclats de moteurs, les hurlements de caporaux qui poussent les réfractaires à la bataille contre l'herbe trop haute, l'arbuste impertinent, les branches pendantes.

Lire la suite

mercredi, 17 février 2010

L'Afrique de la tyrannie au Darfour les plaies d'un continent

David%20Leeson%20-%20orf%E3o%20de%20guerra%20Angola.jpgL'Afrique indépendante accomplit un demi-siècle: c'était en effet en 1960 que beaucoup de pays conquirent la souveraineté nationale. C'était cette même année que le procès de décolonisation, déjà commencé dans la décennie précédente et annoncé bien avant, directement après la fin de la Seconde guerre mondiale, accélère les rythmes dans le continent.

Le procès se prolongera jusque dans les années soixante-dix pour les colonies portugaises, Angola et Mozambique, obligés d'attendre la «décolonisation interne» du Portugal, c'est-à-dire la fin de la dictature de Salazar. C'était exaltant, pour le garçon qui n'avait même pas dix ans (mais très curieux et observateur) que j'étais, d'assister à la naissance de tant de nations. Curiosité que je porte encore aujourd'hui pour ce que je considère mon continent du cœur et de l'âme.

Lire la suite

00:05 Écrit par LuisB dans Droits de l'homme, Opinion, Paix, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, solidarité, paix, dictateur, démocratie, avenir, darfur, indépendance, dictature | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 09 décembre 2009

Sociétés + égales + heureuses?

CN00004022.jpgCes dernières années tant de données sont devenues disponibles et le fait que quelqu'un finisse par en tirer nos mêmes conclusions était seulement une question de temps. C'est à dire, qu'il finisse par soutenir que si beaucoup de sociétés occidentales sont malades et disfonctionnantes c'est parce qu'elles sont profondément inégales. Et plus une société est inégale (en tête, Amérique et Angleterre; en dernier, Suède et Japon; l'Italie et la France stationnent au milieu), plus elle est affligée de violence, de criminalité, de manque de confiance, haute mortalité infantile, dérangements mentaux, obésité. Dans les sociétés développées, au contraire, ce n'est pas la pauvreté à créer des problèmes sociaux, mais la différence de revenus.

Lire la suite