Related Posts with Thumbnails

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 octobre 2013

Si tu es pauvre et âgé l'Amérique n'est pas un pays pour toi

obamacare,barack obama,santé publique,solidarité,économie,lpolitique,sociale,pauvreté,personnes âgées,assurances santé,actualités,opinionTout comme aux jeux olympiques, l'ambition est de gagner du platine, or ou argent, mais ici, on ne parle pas d'activités athlétiques mais du type de santé qu'on veut avoir. Plus réalistement, la question que l’on doit se poser est «quel type de santé puis-je effectivement me permettre?» La question est pressante, dans quelques mois la décision devra être prise. C’est une échéance sérieuse qui incombe sur des dizaines de millions de citoyens américains.

Lire la suite

mercredi, 23 octobre 2013

Le cliché érotique et le sexto dans l'ère du digital et le jeu dangereux des jeunes

internet,sexto,cliché érotique,pédopornographie,pornographie enfantine,réseaux sociaux,sécurité,actualités,technologie,droits de l'hommeComme tant de choses dans la vie, tout commence par simple curiosité et par envie de jouer: une photo de soi, plus ou moins poussée, envoyée à une personne en laquelle l’on a confiance, que l’on connaît bien et que, peut-être même, l'on aime, ou du moins, l’on croit aimer. A partir de là, la photo entreprend un parcours que le jeune, mais en vérité également beaucoup d'adultes, ne réussit plus à contrôler, ni peut-être à en imaginer les destinataires finaux et la réelle utilisation, qui souvent risquent d'arriver à des destinations virtuelles dangereuses qui abusent de la bonne foi et de l’inexpérience des mineurs. Les jeunes usagers n'ont pas assez de conscience du réseau et de ses risques ainsi que de ses milles pièges. En épluchant les nombres alarmants des plus récents rapports, l’on observe un monde pédopornographique parasite qui rapidement s'empare de contenus visés. Voilà pourquoi faire du sexto, néologisme utilisé pour indiquer l'envoi de messages sexuellement explicites et/ou des images inhérentes au sexe, principalement par téléphone portable, mais également par d’autres moyens informatiques comme les réseaux sociaux, peut être très dangereux.

Lire la suite

mercredi, 16 octobre 2013

L’imprimante 4D et le défi des matériaux qui s'autoprogramment

imprimante 4d,imprimantes 3d,matériaux autoprogramment,matériaux intelligents,vidéo,mit,self-assembly lab,technologie,recherche & développement,scienceNous sommes encore à l'aube des imprimantes 3D, objet presque inconnu pour la majeure partie des gens, et déjà parle-t’on de celles en 4D. Apparemment on pourrait être portés à croire qu'il s’agit d’une plaisanterie, mais contrairement, il s'agit là d’une recherche scientifique très sérieuse entamée par quelques importantes universités des Etats unis, qui ont obtenu un financement de 855.000 dollars de la part du Bureau Recherches de l'Armée des Etats Unis. L'idée de base est celle d'employer des imprimantes 4D pour créer des matériaux qui soient en mesure de varier leurs propres caractéristiques en fonction du temps et des circonstances; qu'ils aient c'est-à-dire, outre aux  trois dimensions spatiales, une quatrième dimension temporelle.

Lire la suite

mercredi, 09 octobre 2013

C’est ainsi que l’on fabrique le «fils parfait» avec 99 dollars

technologie,biogénétique,enfant,science,génome,procréation,ethique,opinion,familles,recherche scientifique,vie,video,propriété intellectuelle,technologie de reproductionCe qui pour des milliers d'années était pour les uns un rêve et pour les autres un cauchemar, semble se confirmer de nos jours. En tout cas cela commençait avec le rite habituel de vouloir un garçon, blanc, avec les yeux bleus, blond. Ensuite qu'il n'ait pas de maladies héréditaires, qu’il soit intelligent et, pourquoi pas, avec des qualités athlétiques aussi. Une société américaine s’est assurée, pour l'instant, aux Etats Unis d'Amérique, un brevet qui aplanit la route à la sélection des «enfants sur mesure». En ligne de principe, les client-futurs parents pourraient choisir le spermatozoïde d'un donateur de façon à déterminer quelles caractéristiques précises soient accentuées chez le futur bébé. L'entreprise a déjà dit de ne pas vouloir utiliser sa découverte, pour l'instant.

Lire la suite