Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 octobre 2013

Si tu es pauvre et âgé l'Amérique n'est pas un pays pour toi

obamacare,barack obama,santé publique,solidarité,économie,lpolitique,sociale,pauvreté,personnes âgées,assurances santé,actualités,opinionTout comme aux jeux olympiques, l'ambition est de gagner du platine, or ou argent, mais ici, on ne parle pas d'activités athlétiques mais du type de santé qu'on veut avoir. Plus réalistement, la question que l’on doit se poser est «quel type de santé puis-je effectivement me permettre?» La question est pressante, dans quelques mois la décision devra être prise. C’est une échéance sérieuse qui incombe sur des dizaines de millions de citoyens américains.

Lire la suite

mercredi, 31 octobre 2012

Par jeu et par passion, on joue à la Maison Blanche

politique,actualité,démocratie,culture,états-unis d'amérique,présidents américains,barack obama,maison blanche,sport,loisirsUn influent journal sportif sur Internet (Real Clear Sports) a récemment rédigé le classement des dix présidents américains moins athlétiques de tous les temps. Même s'il est très compliqué de comparer les qualités d'hommes différents nés à des époques différentes, l'effort des compilateurs est une des maintes preuves que le sport est l'adhésif fondamental de la plus puissante démocratie occidentale et de l'attention que les hommes d'État américains prêtent à leur propre image publique.

Lire la suite

mercredi, 11 mai 2011

Le danger imminent du néopopulisme et les erreurs de l'Europe

démocratie,néopopulisme,europe,tea party,barack obama,politique,union européenne,droit,solidaritéLorsque Barack Hussein Obama gagna les élections présidentielles des Etats unis, en 2008, beaucoup étaient convaincus qu'une grande transformation globale était possible, qu'avec lui nous aurions commencé à comprendre mieux, et à affronter, un malaise des démocraties qui n'est pas seulement économique. La conviction était forte en Amérique et en Europe, dans les partis de gauche et dans de nombreux partis libéraux. La crise financière commencée en 2007 semblait avoir ouvert les yeux, les préparant à reconnaître la vérité: le capitalisme n'échouait pas. Mais un scandaleux déséquilibre fut crée le long des décennies entre l'État et le marché. Le premier s'était resserré, le second s'était dilaté dans la plus chaotique et inique des façons. L'État en sortait cassé, discrédité: à reconstruire, comme après une guerre mondiale.

Lire la suite

mercredi, 10 février 2010

Protectionnisme ou bien peur d'élever les barrières

protectionism_eu_q_1.jpgComme un Phénix de l'histoire économique, le «protectionnisme», l'animal qu'une génération croyait disparu pour toujours, renaît ponctuel pour retourner à voler sur les tentations de la génération suivante. En vain exorcisé de sigles, traités et acronymes solennels inventés par l'humanité après les catastrophes provoquées de son vol, Unctad, Ceca, Mec, CEE, EU, Nafta, Gatt, Mercosur, Wto, Asean, le «protectionnisme», qui est souvent seulement synonyme de «nationalisme», retourne autoritaire à tenter ceux, qui sont déçus par le propre antagonisme, le «libéralisme» maintenant explosé dans la globalisation et à promettre garanties et sécurité à des gouvernements impopulaires et des peuples terrorisés.

Lire la suite