Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 octobre 2013

Équateur: la forêt amazonienne sous le chantage de l'industrie pétrolifère

équateur,parc nacional yasuní,amazonie,concessions pétrolifères,écologie,droits de l'homme,solidarité,nature,politiqueBeaucoup se demandent désormais s’il s’agit de chantage au monde entier ou une bonne idée pour sauver un morceau d'Amazonie et ses habitants? Lorsque le président de l'Équateur Rafael Correa lança en 2007 le projet Yasuní, l'opinion publique déjà se divisa: l'idée fut de demander de l'argent à la communauté internationale pour que le petit pays sud-américain, qui compte sur une étendue territoriale de 283.560 km², arrête les concessions pétrolifères dans une aire incontaminée de sa forêt tropicale humide, riche de brut. Or la réponse a été insuffisante – et Correa à titre de vengeance a ouvert aux multinationales des secteurs pétrolifères et miniers – la polémique est devenue féroce, en et en dehors de l'Équateur.

Lire la suite