Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 mars 2012

Zimbabwe: Là où un film peut coûter la liberté

afrique,zimbabwe,film,liberté,printemps arabe,politique,droits humains,actualité,robert mugabeDeux ans de prison avec sursis; une amende de 500 dollars américains; et 420 heures de service civil. Quel délit, quelle subversion contre le président Robert Mugabe, qui a presque 88 ans et qui est depuis 1980 à la tête de l'état africain, ont commis six activistes pour mériter cette lourde condamnation? Ils n'ont rien fait, mais vraiment rien. Ils ont seulement regardé. Un film, pour la précision: un film sur les protestations du «printemps arabe».

Lire la suite