Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 mars 2015

En 2025 les robots envahiront presque tous les secteurs productifs

robots,automation,technologie,innovation,économie,recherche,opinion,recherche & developpementDepuis des décennies nous nous sommes habitués aux images des robots qui dominent les chaînes de montage du secteur automobile. Les chaînes de montage sont devenues toujours plus blanches et aseptiques et le travail des ouvriers est toujours plus orienté au « talent cognitif ». Un cas emblématique est celui de l'entreprise automobile américaine Tesla Motors qui, dans son établissement de Fremont (Californie), où ses 3.000 employés et 160 robots travaillent chaque jour pour construire le Modèle S, en exécutant une chorégraphie avec des mouvements et des tâches bien précises qui durent de trois à cinq jours pour chaque automobile.

Lire la suite

mercredi, 04 février 2015

L'infamie infinie de Boko Haram

geopolitique,paix,droits de l'homme,nigeria,boko haram,goodluck jonathan,politique,solidarité,videoAlors que Paris, mais en général la France avec le reste du monde, se recueillait autour de ses morts par les mains des fondamentalistes islamiques d’Al-Qaeda et de l'Isis, au Niger entre le 3 et le 7 janvier 2015, les habitants de la ville nigérienne de Baga (dans l'État de Borno), dans la partie nord-orientale du Pays, comptaient les milliers de morts faits par des militants de Boko Haram, organisation qui a adopté le nom officiel de « Groupe de gens de la Sunna pour la propagande religieuse et pour le Jihad », qui a pour objectif de fonder un État islamique à l'intérieur du Pays. Parmi tant d'attaques, celles qui ont fait plus de bruit et de rage ont été ceux, accomplis entre le 10 et le 11 janvier 2015, où trois fillettes de dix ans, ont été transformées en kamikaze remplies d'explosif et ont été faites exploser au milieu de la foule.

Lire la suite

mercredi, 03 septembre 2014

La fatwa des Djihadistes contre 99 petits superhéros

djihadistes,al-99,islam,naïf al–mutawa,culture,fatwa,dessin animé,dr. ramzi,superhéros,loisirs,vie,videoLa culture pour les personnages qui nous font voler avec la fantaisie commence dans notre monde enfantin et se poursuit dans celui juvénile. Et entre eux et pour beaucoup de nous la référence a un nom et un prénom « Naïf al–Mutawa » un citadin koweitien et un des personnages les plus influents du monde musulman. Sa particularité est celle d'avoir fondé le Teshkeel Media Group, groupe éditorial spécialisé dans la réalisation et la publication de bandes dessinées, un genre toujours plus apprécié même dans les Pays arabes. Son invention la plus populaire est « al - 99 » (« le 99 »), une série de dessins animés avec des superhéros, avec un évident appel à la tradition culturelle et religieuse islamique. Le numéro 99, en effet, est une référence à ceux qui, selon des sources de l’Islam, sont les noms attribués à Allah.

Lire la suite

20:00 Écrit par LuisB dans Culture, Loisirs, Paix, Solidarité, Video, Vie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : djihadistes, al-99, islam, naïf al–mutawa, culture, fatwa, dessin animé, dr. ramzi, superhéros, loisirs, vie, video | |  Facebook | | | | Pin it! |

mercredi, 27 août 2014

Massacre des éléphants en Afrique: la malédiction de l'ivoire

eléphants,afrique,ivoire,biodiversité,ecologie,nature,solidarité,animaux,droits des animaux,videoLa malédiction qui vient de la nuit des temps en Afrique a un nom « l'ivoire » et une victime prédestinée, les éléphants. Ces mammifères de couleur grise de grande masse, avec des yeux relativement petits et de grandes oreilles mobiles dotés de 2 défenses saillantes (desquelles on obtient l'ivoire) et d'une trompe risquent désormais l'extinction et non pas pour causes naturelles. En effet, si l’abattage continue, les éléphants africains disparaîtront de la planète dans moins d'un siècle : trop de bêtes massacrées, les nouveau-nés ne réussissent plus à compenser les massacres. Le rapport actuel entre les naissances et les meurtres s’est inverti, pour la première fois, il y a plus de carcasses que de nouveau-nés. Selon les chercheurs, pour résoudre la crise, il faut une réponse globale sans laquelle le déclin du grand mammifère africain menacé par les braconniers serait incessant.

Lire la suite